Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2010

Top 100 - 100/52 Cello song (Nick Drake -1969)

 

Cela tient du miracle , véritablement du miracle cette alchimie , cette émotion,ce sentiment d'apesanteur et d'espace que l'on ressent  a l'écoute des chansons de Nick Drake

Incompris ,négligé de son vivant l'artiste est devenu au fil des années une référence en matière d'auteur compositeur  folk. N'importe quel titre extrait de son fantastique premier album 'Five leves left 'paru en 1969 pourrait figurer dans ce top 100 j'ai retenu 'cello song' une chanson qui synthétise parfaitement le coté troubadour et poète de Nick Drake artiste maudit et injustement méconnu de notre époque 

Drake souffre très jeune  de dépression profonde  et d'insomnie chronique  cette souffrance ,ce mal de vivre se caractérise par un  mal intérieur profond qui se reflète  dans ses compositions musicales mais également dans  les paroles de ses chansons

Après son troisième album, Pink Moon (1972), il abandonne concerts et enregistrements et se retire loin du monde chez ses parents, dans la campagne du Warwickshire. Le 25 novembre 1974, il meurt d'une surdose d'amitriptyline, un antidépresseur, à l'âge de 26 ans.

 

Nick Drake - cello song


podcast

 

Paroles

Strange face, with your eyes
So pale and sincere.
Underneath you know well
You have nothing to fear.
For the dreams that came to you when so young
Told of a life
Where spring is sprung.

You would seem so frail
In the cold of the night
When the armies of emotion
Go out to fight.
But while the earth sinks to its grave
You sail to the sky
On the crest of a wave.

So forget this cruel world
Where I belong
I'll just sit and wait
And sing my song.
And if one day you should see me

Voir  ici la chronique de 'Five leaves left'

http://jimboland.hautetfort.com/archive/2007/06/03/five-leaves-left-nick-drake-1969.html

 

19/12/2010

Top 100 - 100/53 Streets of Philadelphia (Bruce Springsteen 1994)

bruce%20springsteen%20-%20streets%20of%20philadelphia.jpg

 

Bruce Springsteen - streets of Philadelphia


podcast

 

Au début de l'année 1993, Jonathan Demme, réalisateur de Philadelphia, demande à Bruce Springsteen, d'écrire une chanson pour le film en cours, et en juin, après la conclusion du Other Band Tour, Bruce Springsteen écrit puis enregistre cette merveille absolue

Ce titre va rencontrer un immense succès partout dans le monde La chanson a été incluse dans l'album All Time Greatest Movie Songs,(1999) Elle obtient plusieurs récompenses notamment aux Grammy Awards, en 1994 .'Streets of Philadelphia' a obtenu aussi la reconnaissance du monde du cinéma en obtenant l'Oscar de la meilleure chanson originale.tandis que Tom Hanks recevait quant a lui l'oscar du meilleur acteur pour le bouleversant role de Andrew sans ce film inoubliable

 

Paroles

I was bruised and battered and I couldnt tell
What I felt
I was unrecognizable to myself
I saw my reflection in a window I didn't know
My own face
Oh brother are you gonna leave me
Wastin´away
On the streets of philadelphia

I walked the avenue till my legs felt like stone
I heard the voices of friends vanished and gone
At night I could hear the blood in my veins
Black and whispering as the rain
On the streets of philadelphia

Aint no angel gonna greet me
Its just you and I my friend
My clothes don't fit me no more
I walked a thousand miles
Just to slip the skin

The night has fallen, Im lyinawake
I can feel myself fading away
So receive me brother with your faithless kiss
Or will we leave each other alone like this
On the streets of philadelphia

Top 100 - 100/54 Riders on the storm ( The Doors 1971)

Ridersonthestorm.jpg

 

The Doors - riders on the storm


podcast

 

Sans doute ma chanson preférée des Doors extraite de leur ultime album 'L.A Woman paru en 1971 .J'ai toujours pensé (cela n'engage que moi ) que les 2 disques incontournables des Doors étaient le premier('the Doors 1968) et le dernier ( L.A.Woman 1971) officielle

 'riders on the storm ' est aussi dernier le enregistrement du groupe de Jim Morisson

Ce titre fut longtemps associé a la fermeture d'une discothèque du boulevard de Clichy que je fréquentais (trop) régulièrement cette chanson avec son intro envoûtante si particulière signifiait aux derniers clients qu'il fallait rentrer se coucher ,les lumières s'allumaient alors et nous reconduisaient jusqu'à la sortie ou nous retrouvions le trottoir de Montmartre au petit jour

17/12/2010

Top 100 - 100/55 Il voyage en solitaire (Gerard Manset 1974)

113968391.jpg

 

Gerard Manset - il voyage en solitaire


podcast

 

Comment ne pas me souvenir que lorsque le compact -disc est arrivé  et que peu a peu j'ai remplacé a la fois mes cassettes audio et mes vinyles que le premier album acheté était l'album de Manset ma cassette usée jusqu'à la corde des écoutes répétées des chansons d'un album qui a marqué ma vie?

La chanson 'il voyage en solitaire ' qui s'appelait a l'origine  'il chante la terre 'est présente sur l'album 'Manset' elle va rencontrer un grand succès au milieu des années 70 ,un succès qui va contrarier son auteur le mystérieux Gerard Manset  un artiste multi facettes (compositeur interprète mais aussi peintre, photographe et écrivain) il composera en réaction a ce succès l'album 'rien a raconter ' en 1976

le mythe Mansetest deja en marche alimenté par la volonté de l'artiste de rester secret et totalement libre (pas d'apparition TV pas  de concert , peu de collaborations) il reste seul maître a bord de sa musique et de ses oeuvres car on peut dans le cas du personnage parler  véritablement d'oeuvre s tant le travail proposé est a des années lumières de tout ce qu'on peut entendre notamment dans le  triste magma musical français des années 70

Influencé par les Beatles ( et notamment par l'album album blanc de 1968 mais aussi par PinK Floyd il est l'auteur d'un des premiers album concept en france ('la mort d'Orion' en 1970)

Il sera occasionnellement  le producteur d'un groupe mythique français 'Ange ' et celui de William Shelleret travaillera ces dernières années avec Alain Bashung pour le dernier album de celui ci 'Bleu pétrole' ou Manset signe trois titres dont le monumental ' comme un légo '

Grand Admirateur de Manset , Bashung reprendra par ailleurs 'il voyage en solitaire ' sur cet album

il y fort a parier que l'homme n'apprécierait pas trop de figurer dans un top 100 , tant pis je prend le risque sa présence me semble une évidence incontournable

 

Alain Bashung -il voyage en solitaire


podcast

 

 Paroles

Il voyage en solitaire
Et nul ne l'oblige à se taire.
Il chante la terre.
Il chante la terre

Et c'est une vie sans mystère
Qui se passe de commentaires.
Pendant des journées entières,
Il chante la terre.

Mais il est seul.
Un jour,
L'amour
L'a quitté, s'en est allé
Faire un tour de l'autre côté
D'une ville où y'avait pas de place
Pour se garer.

Il voyage en solitaire
Et nul ne l'oblige à se taire.
Il sait ce qu'il a à faire.
Il chante la terre.

Il reste le seul volontaire
Et, puisqu'il n'a plus rien à faire,
Plus fort qu'un armée entière,
Il chante la terre

Mais il est seul.
Un jour,
L'amour
L'a quitté, s'en est allé
Faire un tour de l'autre côté
D'une ville où y'avait pas de place
Pour se garer
Et voilà le miracle en somme,
C'est lorsque sa chanson est bonne,
Car c'est pour la joie qu'elle lui donne
Qu'il chante la terre.

15/12/2010

Top 100 - 100/56 The Magnificent seven (The Clash 1980)

103709.jpg

 

 The Clash - the magnificent seven


podcast

De tout les groupes de la période "Punk "il ne fait désormais aucun doute que  The Clash reste le plus complet ,le plus cohérent,  le plus engagé au niveau des textes  et donc le plus  intéréssant de tous C'est également celui qui aura le mieux résisté au temps

'The Magnificent seven ' est un titre   présent sur le triple album des Clash 'Sandinista ' paru en decembre 1980  presque un an jour pour jour apres le légendaire 'London calling ' quatrième album du groupe ce disque qui comporte 36 chansons contient egalement des incontournables de la bande a Strummer notamment le fabuleux 'police on my back '

Avec Sandinista!, le groupe fait le lien entre le punk et le reggae, en passant entre autres par le dub, le rythm and blues, le calypso ou le gospel. L'album est clairement influencé par le reggae et en particulier le travail du producteur Lee « Scratch » Perry, qui a déjà travaillé avec le groupe

The Magnificent Seven est inspirée du rap old school de New York, tel que The Sugarhill Gang et Grandmaster Flash. A l'époque, le rap en est à ses balbutiements. Le groupe, en particulier Mick Jones, est impressionné par ce nouveau genre musical La chanson est enregistrée en avril 1980 aux studios Electric Lady de New York Elle est construite autour un riff de basse joué par Norman Watt-Roy des Blockheads. Joe Strummer improvise les paroles, une technique qu'il utilisera également pour créer Lightning Strikes (Not Once But Twice), l'autre rap de Sandinista!. The Magnificent Seven représente la première tentative d'écriture de rap par un groupe de rock et l'un des premiers exemples d'enregistrement hip hop avec un contenu politique et social

 

 Paroles

The Magnificent Seven !
Ring! ring! its 7:00 a.m.!
Move yourself to go again
Cold water in the face
Brings you back to this awful place
Knuckle merchants and you bankers, too
Must get up an learn those rules
Weather man and the crazy chief
One says sun and one says sleet
A.m., the f.m. the p.m. too
Churning out that boogaloo
Gets you up and gets you out
But how long can you keep it up?
Gimme Honda, gimme Sony
So cheap and real phony
Hong kong dollars and Indian cents
English pounds and Eskimo pence

You lot! what?
Dont stop! give it all you got!
You lot! what?
Dont stop! yeah!

Working for a rise, better my station
Take my baby to sophistication
Shes seen the ads, she thinks its nice
Better work hard - I seen the price
Never mind that its time for the bus
We got to work - an youre one of us
Clocks go slow in a place of work
Minutes drag and the hours jerk

When can I tell em wot I do?
In a second, maaan...oright chuck!

Wave bub-bub-bub-bye to the boss
Its our profit, its his loss
But anyway lunch bells ring
Take one hour and do your thanng!
Cheeesboiger!

What do we have for entertainment?
Cops kickin gypsies on the pavement
Now the news - snap to attention!
The lunar landing of the dentist convention
Italian mobster shoots a lobster
Seafood restaurant gets out of hand
A car in the fridge
Or a fridge in the car?
Like cowboys do - in t.v. land

You lot! what? dont stop. huh?

So get back to work an sweat some more
The sun will sink an well get out the door
Its no good for man to work in cages
Hits the town, he drinks his wages
Youre frettin', youre sweatin'
But did you notice you aint gettin'?
Youre frettin', youre sweatin'
But did you notice you aint gettin' anywhere ?
Dont you ever stop long enough to start?
To take your car outta that gear
Dont you ever stop long enough to start?
To get your car outta that gear
Karlo Marx and Freidrich Engels
Came to the checkout at the 7-11
Marx was skint - but he had sense
Engels lent him the necessary pence

What have we got? yeh-o, magnificence!!

Luther king and mahatma gandhi
Went to the park to check on the game
But they was murdered by the other team
Who went on to win 50-nil
You can be true, you can be false
You be given the same reward
Socrates and milhous nixon
Both went the same way - through the kitchen
Plato the greek or rin tin tin
Whos more famous to the billion millions?
News flash: vacuum cleaner sucks up budgie
Oooohh...bub-bye

Magnificence!!
The Magnificent Seven !

11/12/2010

Top 100 - 100/57 Suspicious Minds (Elvis Presley 1969)

Elvis-Presley-Mentes-Suspicaces-348131.jpg

Ce titre fantastique de Presley reste pour moi LE  monument absolu de la discographie du 'King ' il sera aussi le dernier numero 1 des charts US de l'artiste (son 18ème excusez du peu !)

Ecrit en 1969 par  Mark James 'Suspicious minds" est un pur bonheur  rock'n roll , la voix d'Elvis  emmène la chanson très haut  , Ce  titre que Elvis jouera régulierement dans ses concerts est incontestablement l' un des chefs d'oeuvres de la seconde partie de carrière de l'artiste

C'est a l'occasion du celebrissime concert en Mondiovision 'Aloha from hawaii "enregistré en janvier 1973 que j'ai entendu ce titre pour la première fois. Ce jour la un Elvis vieillissant et bouffi (il va mourir 4 ans plus tard) délivrera une performance incroyable qui restera dans toutes les  mémoires

C'est plus tard que je découvrirai la version 'live ' plus dépouillée gravée sur l'album' Elvis in person at the international hotel/Back in Memphis  '  Un disque inoui enregistré par le King en novembre 1969 cette version restera inégalée

Plusieurs artistes ont repris 'suspicious minds " au cours des décennies , citons parmi les 'covers'  les  plus réussies Waylon jennings (1970) Candi Staton (1982) et Dwight Yoakam (1992), parmi les plus dispensables la version épouvantable des Fine youngs cannibals ( 1986) et enfin la reprise étonnante de Miss Kittin and the Hacker (2009)

 

Elvis Presley - suspicious minds


podcast

 

Paroles

We're caught in a trap
I can't walk out
Because I love you too much baby

Why can't you see
What you're doing to me
When you don't believe a word I say?

We can't go on together
With suspicious minds
And we can't build our dreams
On suspicious minds

So, if an old friend I know
Drops by to say hello
Would I still see suspicion in your eyes?

Here we go again
Asking where I've been
You can't see these tears are real
I'm crying

We can't go on together
With suspicious minds
And be can't build our dreams
On suspicious minds

Oh let our love survive
Or dry the tears from your eyes
Let's don't let a good thing die

When honey, you know
I've never lied to you
Mmm yeah, yeah

 

01/12/2010

Top 100 - 100/58 Les Paradis Perdus (Christophe 1973)

 

J'ai régulierement et depuis pas mal d' années déjà , cité Christophe comme l'un des mes artistes preférés ,j'ai souvent entendu les mêmes railleries ,les mêmes arguments idiots mais je suis resté  inflexible , campé dans ma certitude a savoir Christophe EST l'un des 'monstres' de la chanson française.

Incompris, déroutant , inclassable hors modes entre décadence et avant gardisme l'homme  tout d'abord , son élégance classieuse , son dandysme affiché,  m' a toujours fasciné  quant a l'artiste il est dans mon panthéon personnel depuis que ma découverte des deux albums sortis coup sur coup au début des années 70 , deux trésors accouchés du tandem jean Michel Jarre-Christophe : "Les paradis perdus"  (1973) et " Les mots bleus '(1974)

Si 'les mots bleus'merveille absolue extrait de l'album du même nom a toujours eu la préférence du public c'est une autre chanson 'Les paradis perdus ' qui pour moi reste le chef d'oeuvre de Christophe 

fantastique et sidérante chanson ou les arrangements éblouissants ,la voix ,les harmonies lumineuses provoque l'émerveillement. Quelque part entre  Serge  Gainsbourg,   Gérard  Manset, Alain Bashung et Michel  Polnareff Christophe se positionne définitivement comme un artiste a part ,une énigme vivante ,un électron libre qui va continuer années après années a son propre rythme a ne faire uniquement ce qu'il veut et ce qu'il aime le plus a savoir sa musique. En 1978 sortira ' le beau bizarre ' nouveau chef d'oeuvre , nouvelle claque  énorme mais le succès restera pourtant  mitigé

Pour fêter ses 50 ans, il sortira  en 1996 «Bevilacqua», un an avant le premier album de Daft Punk. Christophe est dans la place et met l'électro en avant , Christophe est à la page, visionnaire mais aussi  chanteur de charme  et crooner désabusé , "Comme ’si la terre penchait (2001) confirme le génie, et  maintient la barre très haut , versant sombre et contemporain des" Mots bleus"  avant un retour en gâace  a l' Olympia en 2003 pour une série de concert mémorables

Paroles

Dans ma veste de soie rose
Je déambule morose
Le crépuscule est grandiose

{Refrain}
Mais peut-être un beau jour voudras-tu
Retrouver avec moi
Les paradis perdus

Dandy un peu maudit, un peu vieilli
Dans ce luxe qui s'effondre
Te souviens-tu quand je chantais
Dans les caves de Londres ?
Un peu noyé dans la fumée
Ce rock sophistiqué
Toutes les nuits tu restais là

{Au refrain}

Bandit un peu maudit, un peu vieilli
Mes musiciens sont ridés
Sur ce clavier qui s’est jauni
J'essaie de me rappeler
Encore une fois
Les accords de ce rock sophistiqué
Qui étonnait même les Anglais

{au Refrain}

Peut-être un beau jour voudras-tu
Retrouver avec moi
Les paradis perdus

Les paradis perdus
Les paradis perdus

 

 Christophe -  les paradis perdus

 
podcast

27/11/2010

Top 100 - 100/59 Your Song (Elton John 1970)

yoursong-ger.jpg

 

Elton John - your song


podcast

 

Avant de devenir le triste personnage que nous connaissons aujourd'hui Elton John fût durant au moins une décennie l'un des auteurs compositeurs les plus doués de son époque .son association avec la parolier Bernie Taupin reste une des reférences en matiere de collaboration musicale

La poignée d'albums parus entre 1970 et 1975 resteront des disques incontournables notamment 'madman across the water ' (1971) 'Honky Château ' (1972) sans oublier le fabuleux double  ' Good bye yellow brick road '(1975) 

'Your song ' magnifique chanson qui a traversé les décennies sans une ride est un des titres les plus  célèbre la chanson est extraite  de l'album 'Elton John ' , second album de l'artiste paru en 1970  .

 'border song ' un autre titre présent sur cet album rencontrera aussi un enorme succès mais sans aucune commune mesure avec 'your song' qui va devenir l'un des étendards du répertoire d'Elton John au fil des ans'

Ce titre en plus d'être un énorme standard trouvera aussi un large écho aupres du public ' black' suite a la reprise par Billy Paul sur l'album '360 degrees of billy paul 'en 1972

Paroles

It's a little bit funny this feeling inside
I'm not one of those who can easily hide
I don't have much money but boy if I did
I'd buy a big house where we both could live

If I was a sculptor, but then again, no
Or a man who makes potions in a travelling show
I know it's not much but it's the best I can do
My gift is my song and this one's for you
And you can tell everybody this is your song
It may be quite simple but now that it's done
I hope you don't mind
I hope you don't mind that I put down in words
How wonderful life is while you're in the world
I sat on the roof and kicked off the moss
Well a few of the verses well they've got me quite cross
But the sun's been quite kind while I wrote this song
It's for people like you that keep it turned on
So excuse me forgetting but these things I do
You see I've forgotten if they're green or they're blue
Anyway the thing is what I really mean
Yours are the sweetest eyes I've ever seen

 

 

Billy Paul - your song


podcast

 

26/11/2010

Top 100 - 100/60 Me and Bobby Mc Gee (Janis Joplin 1971)

Cette chanson est l'un des rares n°1 posthume des charts U.S en effet tout comme le célébrissime 'Sittin 'on the dock of the bay ' d' Otis Redding au début de 1968;Janis Joplin a enregistré cette chanson quelques jours avant sa mort par overdose en Octobre 1970 .Le titre figurera sur l'album 'pearl ' disqueposthume de janis sorti en février 1971

A l'origine la chanson est écrite par Kris Kristofferson et Fred Foster , c'est Roger Miller qui l'a chantera le premier en 1970  sur l'album "Roger Miller 1970" puis son auteur Kris Kristofferson l'a reprendra sur son premier album 'Kristofferson' en 1970

c'est un titre qui sera énormement repris , deBill haley and the Comets (1970) a Jerry Lee Lewis ( 1971) en passant par Johnhy Cash ( 1972) Joan Baez (1983) ou encore Dolly Parton (2005)

des adaptations françaises seront même proposées  , d'abord en 1972 ('Bobby Mc Gee 'par les 'redoutables " Compagnons de la chanson  ) puis par notre Hallyday national ( "histoire de bobby Mc Gee" en 1974)

 

Au moment de la mort de Janis Joplin ,Kristoffersonignorait que cette dernière (avec qui il avait eu une brève histoire d'amour avait enregistré sa version. Il l'entendit pour la première fois la  version sublime et écorchée de janis  au lendemain de la mort de la chanteuse. Dans la version originale de la chanson, Bobby est une femme ; Janis Joplin, qui était encore très amoureuse de Kristofferson  a changé certaines paroles de la chanson.

 

 

Janis Joplin- me and Bobby Mc Gee


podcast

Paroles

Busted flat in Baton Rouge, waitin' for a train
And I's feelin' near as faded as my jeans
Bobby thumbed a diesel down just before it rained
It rode us all the way into New Orleans
I pulled my harpoon out of my dirty red bandana
I's playin' soft while Bobby sang the blues, yeah
Windshield wipers slappin' time, I's holdin' Bobby's hand in mine
We sang every song that driver knew, yeah

Freedom's just another word for nothin' left to lose
Nothin' don't mean nothin' hon' if it ain't free, no no
And feelin' good was easy, Lord, when he sang the blues
You know, feelin' good was good enough for me
Good enough for me and my Bobby McGee

From the Kentucky coal mine to the California sun
There Bobby shared the secrets of my soul
Through all kinds of weather, through everything we done
Yeah, Bobby baby kept me from the cold
One day up near Salinas, Lord, I let him slip away
He's lookin' for that home and I hope he finds it
But I'd trade all o' my tomorrows for one single yesterday
To be holdin' Bobby's body next to mine

Freedom's just another word for nothin' left to lose
Nothin', that's all that Bobby left me, yeah
But if feelin' good was easy, Lord, when he sang the blues
Hey, feelin' good was good enough for me, mm-hmm
Good enough for me and my Bobby McGee

24/11/2010

Top 100 - 100/61 Blowin' in the wind (Bob Dylan 1962)

 

"Blowin in the wind " est bien plus qu'une chanson , ce titre historique est sorti du cerveau de Bob Dylan génie surdoué et visionnaire  de 21 ans  un jour d'avril 1962 elle sera enregistrée le 9 juillet 1962  sur l'album The Freewheelin' Bob Dylan.

Ce titre s'impose très vite comme le symbole de la chanson de protestation, sa portée humaine et poétique en feront  l'hymne de toute une génération qui va choisir Dylan son jeune auteur en porte-parole et  en guide spirituel du mouvement des droits civiques.La chanson, inspirée d'un air traditionnel des esclaves  noirs s'appuie sur une  mélodie très simple qui donne davantage  encore de profondeur a la beauté des textes de Dylan.

A peine quelques jours plus tard, cette chanson qui est déjà devenue un hymne  sera chantée  sur les pelouses et les campus universitaires, par les étudiants et par une  jeunesse révoltée qui dans un contexte de tension au Viet Nam voit en Dylan une sorte de prophète moderne dont les chansons peuvent bouleverser l'ordre du monde.Certaines radios du pays  diffuse le titre toutes les heures, beaucoup la considerent (a juste titre)   comme la chanson de l'année. Blowin' In The Wind sera  la première composition d'importance de Dylan, c'est également la plus célèbre des « protest songs

Albert Grossman est le manager de Dylan, c'est aussi celui de Peter, Paul and Mary: c'est par son entremise que ces derniers découvrent Blowin' in the Wind et  à l'été 1963, Peter, Paul and Mary enregistrent a leur tour la chanson , leur version va alors faire connaître la chanson dans le monde entier

Beaucoup d'artistes de tout horizons musicaux  de Stevie WonderMarianne Faithfull en passant par Judy Collins, Joan Baez ,Neil Young ou encore Sam Cooke (pour n'en citer que quelques uns) vont s'emparer de ce titre emblématique qui  va presque cesser d'appartenir a son créateur pour devenir une sorte de chanson éternelle ,une oeuvre musicale  qui  reflete parfaitement son époque.   

 

Paroles

How many roads must a man walk down
Before you call him a man?
Yes, 'n' how many seas must a white dove sail
Before she sleeps in the sand?
Yes, 'n' how many times must the cannon balls fly
Before they're forever banned?
The answer, my friend, is blowin' in the wind,
The answer is blowin' in the wind.

How many times must a man look up
Before he can see the sky?
Yes, 'n' how many ears must one man have
Before he can hear people cry?
Yes, 'n' how many deaths will it take till he knows
That too many people have died?
The answer, my friend, is blowin' in the wind,
The answer is blowin' in the wind

How many years can a mountain exist
Before it's washed to the sea?
Yes, 'n' how many years can some people exist
Before they're allowed to be free?
Yes, 'n' how many times can a man turn his head,
Pretending he just doesn't see?
The answer, my friend, is blowin' in the wind,
The answer is blowin' in the wind

 

Bob Dylan - Blowin'  in the wind


podcast

 

 

Stevie Wonder - Blowin'  in the wind


podcast

 

 

21/11/2010

Top 100 - 100/62 -Unfinished Sympathy (Massive Attack 1991)

 

Massive-Attack-Unfinished-Sympat-105257.jpg

 

En 1991 un album 'blue lines ' allait poser les premières pierres du trip - hop  un genre musical nouveau '

Venu de Bristol et signé par le désormais célebre label 'Wild Bunch ' Le groupe Massive Attack va affoler la planète avec un son ,un groove venu de nulle part.

Puisant ses raçines dans le hip-hop ,  la soul, la funk ,  le tout  assaisonné d' une dose savante d'électro ce mélange de rythmes chaloupés et langoureux, cette fusion mélancolique des genres portée par des lignes de basses puissantes et  entrecoupées de scratches furieux va caractériser le son "Massive Attack" et va provoquer un raz de marée musical .Sur ses traces  suivront bientôt Portishead , Earthling ,Morcheeba , Sneaker Pimps , mais la pierre philosophale du genre restera bien évidemment ce fantastique et ténébreux premier album véritablement révolutionnaire

Sur la pochette d' 'unfinished sympathy ' (comme sur celle de l'album d'ailleurs) le groupe doit se rebaptiser Massive supprimant le mot 'Attack ' pour cause geo-politique de guerre du golfe

'Unfinished sympathy ' est le second single du groupe (après 'day dreaming ' ) il sera accompagné d'un clip sublime (un long travelling dans les rues de L.A qui suit la chanteuse Sarah Nelson qui quittera  le groupe  après 'Blue lines ' ).

Dans la formation originelle du groupe on trouvera également un certain Tricky Kid (de son vrai nom  Adrian Thaws) , un musicien hors normes qui va très vite lui aussi  quitter le groupe pour s'imposer en solo sous le nom de Tricky comme l'un des plus brillants représentants du mouvement trip hop (notamment avec son premier album "Maxinquaye" en 1995)

 

 Massive Attack -unfinished sympathy


podcast

 

 

Paroles

Iknow that i've been mad in love before
And how it could be with you
Really hurt me baby, really hurt me baby
How can have a day without a night
You're the book that I have opened
And now i've got to know much more

The curiousness of your potential kiss
Has got my mind and body aching
Really hurt me baby, really hurt me baby
How can you have a day without a night
You're the book that I have opened
And now I've got to know much more

Like a soul without a mind
In a body without a heart
I'm missing every part
(x5)

 

The XX - The XX (2009)

XX.jpg

 C'est un album arrivé chez moi par hasard , emprunté a la médiathèque par ma fille  j'ai commencé a entendre  et a tendre l'oreille quand elle le passait dans sa chambre et très vite l'album a quitté sa platine pour la mienne

Quelques recherches (loué soit internet) m'ont très vite renseigné sur ce premier album fracassant .The XX  (comment prononce t'on d'ailleurs  le nom de ce groupe ? -Double XX, THE X , XX ?) ,  c'est au final sans  grande importance car l'essentiel est dans le plaisir de l'écoute de ce disque a la mystérieuse pochette , une musique sombre, profonde , une musique qui réussit une alchimie parfaite des genres ( Pop, New Wave , Cold wave, Electro)

 Le groupe originaire de Londres existe depuis 2005 et se compose de Romy Madley Croft (chant, guitare) ;Oliver Sim (chant, basse) et Jamie Smith (clavier électronique, boîte à rythmes)

Après avoir provoqué un "buzz" sur  le net The XX va exploser notamment  grâce au  plébiscite du NME qui va les encenser et  de ce fait leur premier album va se classer a la troisième place des charts anglais. Les premiers 'singles' vont s'enchaîner 'basic space ' puis crystallised ' ' VCR' " Islands" avec toujours de superbes intro qui nous font lorgner du coté du The Cure  millésime 1980 des Cocteau Twins ou encore de  Young marble giants groupe culte  météorite (1978-1981) de la scène  britannique.

Le groupe nous montre déjà avec ce premier album l'étendue de son talent car il ne  se contente pas de proposer un 'revival ' new wave" il  nous  offre aussi  un savoureux  mélange electronique  et mélodique avec des titres envoutants  portés par les voix de Romy ou de Sim qui chantent tour a tour sur les onze titres de cet album superbe et bluffant

 

The XX  - Night  time


podcast

 

 The XX  - VCR


podcast

 

14:52 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

18/11/2010

Top 100 - 100/63 Wish You Were Here (Pink Floyd 1975)

 

Si Meddle (1971) est incontestablement mon album préféré de Pink Floyd ,  mon titre favori quant a lui , est certainement 'Wish you were here ' paru en 1975 sur l'album du même nom.

Un disque charnière dans l'oeuvre du Floyd puisque situé entre le planétaire 'Dark side of the moon ' (1973) et Animals (1977)

Bien sur sur ce disque majeur ou le génie du Floyd explose véritablement il y a l'incroyable 'Shine  on you crazy diamond' un titre inouï (divisé en 2 parties  d'une durée totale de plus de 26 mns)  qui  rend un vibrant hommage a Syd Barett le leader historique du groupe mais il y a surtout 'Wish  you were here' titre sublime qui débute par cette inoubliable intro acoustique de Gilmour et  dont chaque écoute me donne le frisson

les quatre musiciens a savoir   David Gilmour - (chant guitare)Roger Waters (basse -guitare) , Richard Wright - (piano , synthétiseur) et Nick Mason -(batterie) sont ici au somment de leur art

tout dans ce titre qui  tutoie les étoiles est grandiose  , merveille absolue d'harmonie et de dépouillement 'Wish you were here ' est l'Himalaya du Floyd

 

Pink Floyd - wish you were here


podcast

 

 Paroles

So, so you think you can tell
Heaven from Hell,
Blue skies from pain.
Can you tell a green field
From a cold steel rail?
A smile from a veil?
Do you think you can tell?

And did they get you to trade
Your heros for ghosts?
Hot ashes for trees?
Hot air for a cool breeze?
Cold comfort for change?
And did you exchange
A walk on part in the war
For a lead role in a cage?

How I wish, how I wish you were here.
We're just two lost souls
Swimming in a fish bowl,
Year after year,
Running over the same old ground.
What have we found?
The same old fears.
Wish you were here.

 

16/11/2010

Top 100 - 100/64 Cherchez le Garçon (Taxi Girl 1980)

votkt799.jpg

Nous sommes au début des années 80 et le rock français se résume (pour la plupart des jeunes) a un seul groupe a savoir Téléphone et c'est donc dans l'ombre de ce grand frère sympathique mais un peu  trop conventionnel que Taxi Girl va écrire son nom sur le livre du rock français

Le groupe revendique des influences nettes du coté de Bowie ou de Iggy Pop ou encore de Suicide mais c'est surtout chez Kraftwerk que le groupe  ira chercher des références notamment en matière de minimalisme de look et de climat pop synthetique.

 Si Taxi Girl est devenu  aujourd'hui un groupe phare de la scène française le groupe  n'a sorti en realité qu'une poignée de 45tours et un  seul véritable  album 'Sepukku '  (1982) un disque produit par Jean jacques Burnel  le frenchie des Stranglers. 

Sorti simultanément en français et en anglais 'Cherchez le garçon ' en 1980 va contre toute attente (le groupe possède une réputation des plus  sulfureuses ) se vendre  a plus de 300.000 exemplaires et devenir un standard de la  New Wave  française.

Concernant les paroles de cette chanson il semblerait que Daniel darc se soit inspiré de certaines pages d'un obscur roman de Raymond Chandler " fais pas ta rosiere'" écrit en 1949

 

 

 Paroles

D'une bande magnétique,
Un soupir lui échappe.
Sur un écran géant,
Ses yeux se ferment.

Cherchez le garçon,
Trouvez son nom,
Cherchez le garçon.

Réveil tragique succède,
A un sommeil sans rêve.
La forme de son corps,
Ne veut rien dire pour moi.

Cherchez le garçon,
Trouvez son nom,
Cherchez le garçon.

D'une bande magnétique,
Un soupir lui échappe.
Sur un écran géant,
Une goutte de sang.

Cherchez le garçon,
Trouvez son nom,
Cherchez le garçon.

 

Taxi girl - cherchez le garçon


podcast

 

Taxi girl - cherchez le garçon (version anglaise)


podcast

Top 100 - 100/65 Walk On By (Dionne Warwick 1964)

220px-Walk_On_By_Dionne_Warwick.jpg

Si on devait resumer ce que tout être humain capable d'écouter de la musique  ressent a l'écoute de 'Walk on by ' ( et de Dionne Warwick en général) les mots  frisson , émotion , classe , feeling reviendraient a coup sûr

Écrite par Hal David  et composée par le génial   Burt Bacharach pour Dionne Warwick "Walk on by " est d'une perfection absolue , la voix ,les harmonies ,le tempo tout est ici millimétrée tout  ici relève de la magie .Ce titre sera présent sur le troisième album de la chanteuse "Make Way for Dionne Warwick '

Des 1964 Aretha Franklin (peut  etre un peu jalouse) enregistre sa version sur l'album  'Runnin' Out of Fools ' mais la reprise  qui fera date sera celle de Isaac Hayes qui proposera en 1969  sur son album Hot Buttered Soul  une  version longue revisitée funky de près de 12 minutes revixitée

Seal Cindy Lauper  et , beaucoup plus étonnant The Stranglers (en 1978) enregistreront également leur version de ce titre somptueux.

Pour l'anecdote précisons que Dionne Warwick est  la cousine de Whitney Houston (leurs mères étaient sœurs).

 

Dionne Warwick - walk on by


podcast

 

 

Paroles

If you see me walking down the street
And I start to cry each time we meet
Walk on by, walk on by
Make believe
That you don't see the tears
Just let me grieve
In private 'cause each time I see you
I break down and cry
And walk on by (don't stop)
And walk on by (don't stop)
And walk on by

I just can't get over losing you
And so if I seem broken and blue
Walk on by, walk on by

Foolish pride
Is all that I have left
So let me hide
The tears and the sadness you gave me
When you said goodbye
Walk on by
And walk on by
And walk by (don't stop)

Walk on by, walk on by
Foolish pride
Is all that I have left
So let me hide
The tears and the sadness you gave me
When you said goodbye
Walk on by (don't stop)
And walk on by (don't stop)
And walk by (don't stop)

 

The Stranglers - walk on by


podcast



15/11/2010

Top 100 - 100/66 The Boss ( James Brown 1973)

 

Considéré a juste titre comme l'une des figures les plus influentes de la musique populaire du XXe siècle James Brown disparu en 2006 aurait pu figurer dans mon top 100 avec une quantité phénoménale de titres  tant son répertoire est inoui et riche mais c'est ce titre qui résume pour moi  parfaitement le génie et le rythme de cet artiste hors du  commun

Renommé également pour ses performances scéniques James Brown a bouleversé le sens même du mot 'show ' en terme de prestation musicale  il reste a mon sens l'un des plus grands artistes de notre siècle

The Boss et son groove énorme est une bombe atomique de soul et de funk  extraite de la bande originale d'un film de blaxploitation écrit par Larry Cohen  en 1973 "Black caesar" ( et remake de 'little caesar ' réalisé en 1931)

 

James Brown  - The Boss


podcast

 

Paroles

Paid the cost to be the boss
Paid the cost to be the boss
Paid the cost to be the boss

Look at me
you know what you see,
you see a bad mutha
Look at me
you know what you see,
you see a bad mutha

Paid the cost to be the boss
Paid the cost to be the boss
Heh!
heh!told you so!
told you so!

Havin fun, fooling around
Havin fun, got money to boot

Cause I paid the cost to be the boss
Paid the cost to be the boss
Paid the cost to be the boss
Caught,tracked
turned my back uhh!

Paid the cost to be the boss
Im a bad mutha
Im a bad mutha

Head for the turn around
Head for the turn around
told you so!

Paid the cost to be the boss...........

Top 100 - 100/67 - Chain of fools (Arethe Franklin 1968)

 

"Chain Of Fools" est inspirée d'une célebre chanson du répertoire  gospel  a l'origine le titre  "Pains Of Life", etait  interprété par   Elijah Fair & The Sensational Gladys Davis Trio

la relecture Signé Don Covay et chantée ( de quelle manière!) par l'immense Aretha Franklin  et a juste titre surnommée « The Queen of soul » ou encore « Lady Soul ». est un régal total

La voix ,l'énergie de la chanteuse  fait merveille et electrise ce titre que l'on trouvera sur un album mythique 'Lady Soul ' enregistré en 1968 chez Atlantic l'album  contient outre une reprise fabuleuse de  'people get ready ' de Curtis Mayfield mais aussi un autre titre légendaire d'aretha ' natural woman ' Joe Cocker ou encore Eva Cassidy ont magnifiquement repris cette chanson emblématique du répertoire 'soul'  

Paroles

Chain, chain, chain, chain, chain, chain
Chain, chain, chain, chain of fools
Five long years I thought you were my man
But I found out I'm just a link in your chain
You got me where you want me
I ain't nothing but your fool
You treated me mean oh you treated me cruel
Chain, chain, chain, chain of fools

Every chain has got a weak link
I might be weak child, but I'll give you strength
You told me to leave you alone
My father said come on home
My doctor said take it easy
Whole bunch of lovin is much too strong
I'm added to your chain, chain, chain
Chain, chain, chain, chain,
Chain, chain of fools

One of these mornings the chain is gonna break
But up until then, yeah, I'm gonna take all I can take
Chain, chain, chain, chain, chain, chain
Chain, chain, chain, chain of fools

 

Arethe Franklin - chain of fools

 


podcast

Top 100 - 100/68 Harvest Moon (Neil Young 1992)

 

12270%20new.jpg

En 1992  Neil Young  propose 'Harvest moon ' a la planète , avec ce nouvel album l'artiste marque son retour à une musique plus proche de ses racines  folk  et country

c'est aussi un album qui dresse un pont avec "Harvest" célèbre album de 1972, Comme sur Harvest,Neil Young  est accompagné par les Stray Gators et au chant par Linda Ronstadt et James Taylor, les arrangements sont de Jack Nitzsche.

Il y a de nombreux titres essentiels sur cet album qui va ouvrir un public encore plus large a ce montre sacré ,je pense a ' from Hank to hendrix' ou encore a 'Old king ' mais c'est  en plage 4 de ce disque lumineux que Neil Young agé de plus de cinquante ans (il est né a Toronto en 1945) offre" Harvest moon" un bijou absolu ,un titre magique d'une simplicité et d'une pureté totale

Et comment oublier que ce titre fut choisi par Alain Bashung  pour ses funérailles et diffusé lors de  la sortie du cercueil de l'église de Saint germain des prés  en ce triste jour de Mai 2009 ou l'artiste nous a quitté définitivemment.

j'étais présent anonyme dans cette foule compacte venue rendre hommage au grand Bashung et sur le boulevard ce matin la  les notes et la voix de Neil Young 's'envolaient dans le ciel endeuillé de Paris

 

Paroles

Come a little bit closer
Hear what I have to say
Just like children sleepin'
We could dream this night away.

But there's a full moon risin'
Let's go dancin' in the light
We know where the music's playin'
Let's go out and feel the night.

Because I'm still in love with you
I want to see you dance again
Because I'm still in love with you
On this harvest moon.

When we were strangers
I watched you from afar
When we were lovers
I loved you with all my heart.

But now it's gettin' late
And the moon is climbin' high
I want to celebrate
See it shinin' in your eye.

Because I'm still in love with you
I want to see you dance again
Because I'm still in love with you
On this harvest moon.

 

Neil Young - Harvest Moon

 
podcast

 

 

 

 

14/11/2010

Top 100 100/69 Heroes ( david Bowie 1977)

 

DavidBowieHeroesCover.jpg

De toutes les chansons de Bowie c'est incontestablement l'une de mes préférées et certainemet celle que j'ai le plus écoutée

Elle fut  enregistrée en 1977  par un Bowie en pleine période de transition musicale sur " heroes"  le douzième album de cet artiste fascinant .L'album "Heroes" fait partie de ce que l'on a coutume d'appeler la trilogie berlinoise de david Bowie. Elle comprend outre Heroes sorti en  octobre 1977 les albums "low " et "lodger " parus  respectivement en janvier 1977 et en Mai 1979 .

C'est sur ce disque révolutionnaire par son approche musicale pré- new wave  que l'on trouvera le titre 'heroes' (du même nom que l'album) et qui va devenir l'une des chansons les plus importantes du répertoire de Bowie . Ecrite dans un Berlin alors carrefour culturel musical de toute une génération d'artistes (Iggy Pop ,Lou Reed , can, Neu! , Kraftwerk ) .La chanson sera proposée en plusieurs versions , la version officielle en anglais, une version française sur la version française de l'album et une troisième en allemand sur la compilation" rare"  parue en 1982. la collaboration de Bowie avec des musiciens d'avant garde comme brian Eno ou Robert fripp vont faire de ce titre  (et de l'album tout entier) une référence musicale ,le climat froid ,métallique de ce disque ( et le sublime travail de production de tony Visconti)   , Bowie a s'imposer  comme l'un des  fondateurs d'un genre baptisée  plus tard  cold wave " ou encore " ambient ". Selon la légende le chanteur aurait été inspiré par la vision d'un couple près du mur de Berlin  symbole absolu des privations de liberté ; touché par le spectacle des deux amoureux qui faisaient oublier la présence terrible  du mur autour d'eux  il composa alors cette chanson magnifique. 

Le titre sera repris par de nombreux groupes et artistes (Nico - Oasis - The Wallflowers - Blondie ) pour n'en citer que quelques uns.

 

David Bowie -heroes -(version accoustique)


podcast

 

Paroles

I

I will be king
And you
You will be queen
Though nothing will
Drive them away
We can beat them
Just for one day
We can be Heroes
Just for one day

And you
You can be mean
And I
I'll drink all the time
'Cause we're lovers
And that is a fact
Yes we're lovers
And that is that

Though nothing
Will keep us together
We could steal time
Just for one day
We can be Heroes
For ever and ever
What d'you say

I
I wish you could swim
Like the dolphins
Like dolphins can swim
Though nothing
Will keep us together
We can beat them
For ever and ever
Oh we can be Heroes
Just for one day

I
I will be king
And you
You will be queen
Though nothing
Will drive them away
We can be Heroes
Just for one day
We can be us
Just for one day

I
I can remember
Standing
By the wall
And the guns
Shot above our heads
And we kissed
As though nothing could fall
And the shame
Was on the other side
Oh we can beat them
For ever and ever
Then we can be Heroes
Just for one day

We can be Heroes
We can be Heroes
We can be Heroes
Just for one day
We can be Heroes
We're nothing
And nothing will help us
Maybe we're lying
Then you better not stay
But we could be safer
Just for one day

 

Oasis - heroes

 


podcast

13/11/2010

Top 100 100/70 - Killing Me Softly with His Song (Roberta Flack 1972)

200px-Roberta_Flack_-_Killing_Me_Softly_with_His_Song.jpg

 

Cette chanson magnifique a un bien curieux parcours , si elle est devenue tres connue grace a l'interpratation peine de classe de Roberta Flack elle reste toutefois une reprise car elle fût composée en 1971  par Charles Fox et Norman Gimbel et créée par Lori Lieberman. Elle fut inspirée par un poème de Lieberman, Killing Me Softly with His Blues, qu'elle écrivit après avoir vu Don McLean interpréter la chanson ' Empty Chairs ' Bien des années plus tard,en 1996  Lauren Hyll et son groupe The Fugees vont remettre ce titre au goût  du jour et vont en faire a nouveau  un tube planétaire

Si ce titre a été repris par bon nombre d'artistes rien ne surpasse bien évidemment  la version de Roberta Flack le titre avait , bien avant la cover des Fugees obtenu un succes considérable.

 Son album Killing Me Softly, qui contient la chanson du même nom, lui vaut en 1974 les Grammy Awards du meilleur album, de la meilleure chanson et de la meilleure chanteuse de l'année. Le single Killing Me Softly with His Song reste au sommet des charts des mois durant et entre dans la légende des 'tubes ' incontournables

Sa présence dans mon top 100 ne devrait pas surprendre grand monde

 

Roberta Flack - killing me softly with his song

 
podcast

 

 l'original de Lori Lieberman -killing me softly with his song


podcast