Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2017

Histoire d'une Photo - Blind Faith (1969)

blind.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand Bob Seidemann , photographe américain  (qui vient de  publier  une  série  de  photographies assez dénudées   et superbes  de Janis Joplin ) choisit  Mariora Goschen une  jeune  fille pubère de 11 ans   pour illustrer la pochette  de l 'album du ' super-groupe  '  de Clapton / Baker/ Winwood  il n 'a  surement pas  conscience  du scandale   qu'il va provoquer   (ou peut entre  en a  t'il  totalement  conscience les  avis sont partagés.....)

Quoi qu'il   en soit  Steve Winwood ( ex traffic) Ginger Baker et Eric Clapton  ( ex Cream )  n’interviennent pas dans la conception graphique de l’album à venir, sûrement trop occupés à répéter et Seidemann écume Londres à la recherche du modèle idéal :il cherche selon ses propres mots  "  Une fille  ayant de l’innocence et pourtant approchant la féminité adulte"

Ce que j’avais à l’esprit dira également  le photographe c" 'est de de faire  coïncider  la sortie du disque avec l’arrivée des cosmonautes sur la Lune. Tandis que l’homme se lançait dans la galaxie, je voulais que l’innocence porte mon vaisseau spatial ".

 

La légende veut que Seidemann ait nommé le cliché Blind Faith (foi aveugle) et que Clapton ait repris ce nom pour sa nouvelle formation qu'il n 'avait pas  encore baptisée

Outre le  scandale  de la  nudité de la jeune anglaise l 'objet qu'elle  tient  dans ses  mains fera lui aussi couler beaucoup d'encre

la forme phallique  délibérée  de la maquette ( que Seidemann  fait  fabriquer  par  un  étudiant  du 'royal collèges of  art  '  ) rappelant clairement  un godemichet ce  dont  se  defendra le photographe )

interdit de publication aux Etats -unis par la maison de  disques Polydor qui ne veut  rien  entendre et bloque la  sortie de l 'album celui  ci  sera  édité  finalement avec  une  hideuse pochette affreusement banale  ou les 4 musiciens  de Blind faith  posent  hilare  et  décontractés ( voir  ci  dessous)

 

Clapton excédé par les polémiques ridicules  et  sans  fin claquera la porte de  ce  super  groupe  éphémère  pour  rejoindre  brièvement  John Lennon et son Plastic Ono Band à Toronto , Il ne donnera donc pas ni  suite a  la  carrière  de  Blind Faith  ni suite à cet unique album qui va entrer dans la  legende  tant  par  sa pochette  désormais  celebre  que par  les  six titres  enflammés de son contenu , un " blues  rock "  habité et  intense avec  deux  sommets  absolus   ' had  to  cry today  '  et  ' presence of the Lord  '

 

Pochette  US

 

MI0002404799.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le  photographe et  son modèle en 2009   quarante  ans  apres la sortie de l'album

 

Capture.PNG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Janis Joplin   by Bob Seidemann( 1969)

 

Capture1.PNG

 

 

 

 

07/06/2017

La plus célèbre langue du monde

 

 

langue,rolling stones,kali

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout le monde connaît le celèbre logo des Rolling Stones  a savoir la fameuse langue rouge .

Elle a été déssinée en 1970 par le designer John Pasche , ami du bassiste du groupe Bill Wyman mais c'est Mick Jagger le leader des Stones qui en eût l'idée s'inspirant de la statue de la déesse Kali , qui dans l 'hindouisme est la déesse représentative  de la préservation, de la transformation et de la destruction

Au cours des années elle prit différentes couleurs mais c'est sous sa forme originelle qu'elle est entrée dans les mémoires collectives devenant assurément l'l un des  logos les plus connus ( et les plus  rentables)  de la  planete

 

langue,rolling stones,kali

 

 

 

15/08/2016

Autour de Maupassant

 

 

Guy  de Maupassant.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l 'occasion  d'une promenade ensoleillée  au cimetière Montparnasse  et  au détour  de la  tome  de Guy De Maupassant me  reviennent  les  quelques réflexions  de  l 'auteur  de "Bel  -Ami"  ou  du" Horla "

Condamné  par  une  syphilis  contractée  en 1877   a l'âge de 27 ans l'écrivain posera  un  regard  lucide et  cynique   sur cette  maladie  qui  ruinera  les dernières  années  de  sa  vie  .

Apres  une  tentative de  suicide  désespérée en 1892 il finira  par  mourir  a l'été 1893 a l 'âge  de 42 ans

A propos du mal qui le  ronge  il confiera  a son ami , le romancier  Ivan Tourgueniev  cette  analyse  terrible

"J'ai la vérole ! enfin la vraie, pas la misérable chaude-pisse, pas l'ecclésiastique christalline, pas les bourgeoises crêtes de coq, les légumineux choux-fleurs, non, non, la grande vérole, celle dont est mort François Ier. Et j'en suis fier, malheur, et je méprise par-dessus tout les bourgeois. Alléluia, j'ai la vérole, par conséquent, je n'ai plus peur de l'attraper ."

 

18:50 Publié dans arts, Culture, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

28/06/2016

RIP Maurice G Dantec (1959-2016)

maurice-dantec-mort,M351230.jpg

 

 

Je  me  souviens  au milieu des  années 90  du  choc et de la terrible  claque provoquee par la  découverte des 'racines du mal  '  le oman policier futuriste  de Maurice G  Dantec

J 'ai souvent dit autour  de moi  que  les 100 premières  pages apocalyptiques  et   effrayantes de  ce livre   sont a  jamais  marquées  dans ma  mémoire

Cet OVNI  littéraire  brulant  et   cinglé  faisait  avec  fracas  entrer  son auteur  dans  mon panthéon des  écrivains incontournables

remontant dans l'oeuvre de  Dantec  je dévorais  'la  sirene  rouge  ' son premier  roman polar (1993) furieux et  haletant  (et pourtant si mal  adapté  au  cinéma une  dizaine  d'années plus tard)

 Babylon babies  en 1999  (encore  une  adaptation calamiteuse  au  cinéma ) venait  a l 'aube  des  années 2000 , confirmer le Talent  de cet  écrivain halluciné  se  posant  en héritier  des  grands auteurs  de  SF  (on pense  notamment a Philip K  Dick ,  l 'une des  références avouée de Dantec

Ecrivain  rock,  écrivain punk,  cyber  écrivain , Dantec  enfant  de la   banlieue parisienne  est venu a l 'écriture après  un passage  par  la  musique  post punk    (il a formé   le  groupe   Artefact puis  collaborera  avec  Richard Pinhas  pionnier  de la musique industrielle  en  France ) 

L'écrivain et  sa plume  électro  - choc vont  trouver un large public  notamment  chez les lecteurs de 30 40 ans   , il va  en quelques  années devenir  un romancier  culte  pour  toute  une  génération et  multiplier  les  prix  pour  ses trois  premiers   romans

Admirateur  de  Burroughs,  de Céline et de James  Ellroy Dantec  semblait  avoir trouvé  une   voie  royale d ns  un  genre  littéraire  nouveau mais la  suite  fut  plus  délicate

De  plus en plus  orienté  vers la  science  fiction  et les  technologies nouvelles son  écriture   se  complique ,  et déroute le  lecteur qui  décroche  peu a peu  

Quittant la  France  pour  le  canada   des 1998  ses prises  de  positions politiques pro -bush   et  ses  embarrassantes déclarations  sur  l islam   vont le marginaliser et engendrer des conflits  successifs avec les  maisons  d'édition.

Se  proclamant écrivain nihiliste ,romancier de la fin des temps  l auteur semble en perte de vitesse ;ses romans aux accents apocalyptiques sont desormais clairement orientés vers  la SF  "(Villa  vortex  " " cosmos incorporated  ' )

 'les  résidents  "  son dernier  ouvrage paraitra  en 2014

Ecrivain  torturé et complexe voix singulière et atypique de la science-fiction francophone, Maurice G. Dantec,  est mort à l'âge de 57 ans d'une  crise  cardiaque , laissant derrière lui une œuvre  d'un pessimisme et  d'une  noirceur  aussi  fascinante  que  dérangeante .

 

 

 

 

 

 

16/05/2016

The Velvet Underground -Exposition New York Extravaganza (Philharmonie de Paris 2016)

expo-paris-The-Velvet-Underground-philharmonie.png

4892125_7_c6c0_une-photographie-de-nico-presentee-dans-le_85028e537518ee277a13f4205be52a9e.jpg

J'avais failli voir cette  exposition programmée a Metz  au centre  Pompidou mais finalement  j 'ai  attendu qu'elle soit présentée a Paris dans le superbe Philharmonie  qui déjà en 2015 avait accueillie la formidable exposition 'David Bowie is  "

évidemment  l'idée  d'une  expo autour  de ce  groupe  mythique  qui  mieux que quiconque symbolise l'underground reste surprenante  et constitue  une surprise de  taille.

l'aura  et le  statut  de  groupe  référence  du  V.U sont depuis  bien longtemps  établis mais  son  entrée  par  la  grande porte du Philharmonie constitue un  évènement culturel majeur

Saluons donc  cette initiative qui je l espère  permettra  a tous ceux qui ne connaissait  pas le  groupe  de Lou Reed et John  Cale  de prendre   la claque monumentale  de la découverte d'un des plus importants  groupes de l histoire de la  musique  moderne. 

Quant a  ceux  qui , comme moi se sont  nourris de leur musique et  de leurs  expérimentations  musicales  il se  rendront évidemment a  cette  exposition pour le plaisir  des  yeux  (et  des  oreilles) avec le sentiment  curieux et  nouveau  de partager  avec  le  grand  public  un  groupe  que  souvent  on a gardé confidentiel.

l'exposition conçue par Christian Fevret , le fondateur  historique  au milieu des  années 80 des  inrockuptibles s'articule autour de ce  groupe novateur et avant-gardiste et  inventeur (ré- inventeur?) d'un rock moderne noir et intense en opposition  totale  avec les  codes  musicaux  de  son  époque 

Visuellement   superbe et richement  documentée  elle évite la  rétrospective classique pour  s'orienter  a la fois  vers une présentation individuelle des membres historiques mais aussi d'un univers interlope qui gravitait autour de  l astre noir  du  VELVET UNDERGROUND

On remarquera la belle  place  accordée  a Nico  qui est  dans  cette  exposition assimilée  totalement   comme  un  membre a  part  entière  du  groupe , plutôt pas mal  pour  une  artiste  présente  sur  un  seul et unique  album  ( le  célèbre premier   album a la  banane)  et  sur  seulement  3 des 11 titres  de  ce disque mythique)

pour  mémoire  rappelons que cet album malgré  un  échec  commercial   absolu est considéré comme l'un des piliers majeurs du rock et occupe la 13ème place du classement des meilleurs albums de tous les temps établi par Rolling Stone Magazine

Le Velvet Underground a lui-même été élu, notamment pour cet album, groupe le plus influent de tous les temps, devant ...... Les Beatles.

Points  d'écoutes   audio et  vidéos , présentation de six documentaires vidéos passionnants consacres  aux  membres  fondateurs  , ,sublimes galeries  de  photos  (essentiellement  noir  et  blanc), Port folio individuel  de  toute  beauté ,  documents  rares  tout  ici  est parfaitement orchestré pour le plaisir  du simple  curieux  ou du fan ici en terre promise .

la ville de  New-  York  bien évidemment est  ,dans cette  exposition omni présente , l univers  du new  York bouillonnant et  décadent  de  l'époque  étant  le  terreau culturel  d un  velvet qui sublimé  par l  aura  de  cette  ville unique  va  devenir le symbole de  l underground

On  croisera  dans  cette exposition beaucoup  d'artistes , Warhol  ,l étoile du pop art qui le Premier au Café  bizarre , a décelé le magnétisme  du velvet  et  qui va chaperonner  le  groupe en imposant en  echange  de ce  mécénat  Nico  Comme   chanteuse

Warhol   donc  , mais  aussi d'autres  artistes  Allen  Ginsberg le  poète emblématique  de  la  beat   génération , le photographe Jonas  MekasBarbara  Rubin  ,les  musiciens  La Monte  Young,  Doug Yule , Angus  Mc Lise ( premier  batteur  du velvet )  et  toute la bande  de  la Factory  indissociable  de l univers  du  velvet ,  de  Candy Darling  a Gerard  Malanga, en passant par  Eddie  Sedgwick sans  oublier Billy Name le photographe  underground  proche  de  Warhol tous  sont  présents  autour  de  la planète  Velvet

Le tour  de  force  de cette  incroyable exposition est aussi de ne  pas avoir  cédé a la  tentation de  focaliser sur le personnage  de Warhol  , artiste  déjà  célébré   dans  les  musées  du monde  entier mais plutôt  d'avoir  réussi le  pari  fou  de  montrer  comment  un  groupe peut  passer  du  statut  de  groupe  maudit  (et  culte ) a  celui  d un groupe  fondateur et  qui a depuis un demi siècle  s imposer  comme  une  référence   absolue  et incontournable en influençant au passage des  générations d'artistes.

un seul bémol en ce qui me  concerne  l'affiche  officielle ( avec Nico ) de  l'exposition  avec ce  fond  bleu lavasse  qui ne  correspond  en  rien  a   l'esthétique  velvetienne

 

The Velvet Underground  - Jésus

podcast

 

The Velvet Underground  -  there  she  goes  again


podcast

 

The Velvet Underground  - Foggy  Notion -


podcast

 

The Velvet Underground -

  run run run


podcast

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30/03/2016

Histoire d'une Photo : Belmondo -Seberg sur les Champs Elysées (1959)

 

C’est l’un des duos emblématique du cinéma français, Jean Paul  Belmondo et Jean Seberg il a 26ans elle en a 21

Le film ‘ A Bout de souffle ‘ sur une idée de  François Truffaut  sera  mis en scène par Jean Luc Godard il  sera un tournant dans le cinéma  français et deviendra le film référence d’un genre nouveau ‘la nouvelle vague ’ faisant de ses deux auteurs les ‘papes’ incontestés de la nouvelle vague

L’impact de ce film d’un genre totalement  nouveau ,résolument moderne tournant volontairement le dos au cinéma d’après guerre sera énorme

Avec ' a bout de souffle ' son  approche nouvelle et décompléxée  du cinéma ,  son montage révolutionnaire et l' utilisation d'une  méthode baptisée 'Jump-cut '(la juxtaposition de deux plans sans que la caméra ait notablement changé de position)  nous assistons  au début d'une ére nouvelle le film deviendra tres vite  une référence cinématographique  dans le monde entier et son statut de film-culte est incontestable

La photographie du film  est signée Raoul Coutard (futur photographe attitré entre autres  de Truffaut, Costa Gavras, ou encore de  Jacques Demy

Cette photo est devenue  célèbre , elle  illustre la rencontre entre Patricia (J .Seberg) la jeune étudiante qui vend le New York hérald. tribune  sur les champs Elysées et Michel (J.P Belmondo) le petit truand un peu minable, la décontraction un  peu prétentieuse de Belmondo, la fraicheur, la beauté, la candeur de Seberg , son accent irrésistible , ( ‘c’est quoi les‘ champs ’ ?) 

La photo  pourtant ne sera pas l’ œuvre de Raoul Coutard elle sera prise par Raymond Cauchetier le photographe de Plateau  ;  ne la cherchez pas dans le film car cette photo qui a fait le tour du monde a été prise hors tournage, les comédiens ont en effet rejoués la scène du film  loin de la foule et des badauds.

Pour information sachez aussi que c’est cette photo qui fut choisie pour l’affiche de l’exposition Paris fait son cinéma  (a l’école du Louvre de novembre 2005 a mai 2006)

 

Lire Sur Jimboland    'la fin tragique et mystérieuse de Jean Seberg

http://jimboland.hautetfort.com/archive/2008/05/11/la-fin...

 

 

27/03/2016

Fondation Jean Dubuffet - Perigny sur Yerres (Val de Marne)

Nous sommes en pleine campagne quelque part dans le Val de Marne ,nous avons quitté la route principale du côté de Villecresnes pour tourner a droite sur une petite départementale  et après  avoir traversé un charmant petit village nous voici en pleine campagne a Perigny sur Yerres

Le village est surprenant de quiétude et le panneau indiquant la direction de la fondation Dubuffet est très facile a trouver.

Soudain alors que l'on s'approche du bord de l'eau La Closerie Falbala nous apparaît  bloc lumineux et clair dans toute sa blancheur  , énorme bloc monolithique  planté  au milieu de toute la verdure environnante 

Cette colossale œuvre artistique  bâtie entre 1967 et 1973 d'une  surface de 1600M² est  figée ici par l'artiste pour l'éternité.

 la Closerie protège  la Villa Falbala œuvre onirique du peintre réalisée de 1971 à 1973.

 La Villa Falbala, construite en résine stratifiée sur une charpente métallique, comporte une antichambre conduisant au cabinet logologique, lieu de méditation conçu entre 1967 et 1969 par l'artiste et composé de 24 panneaux disposés en rectangle, sculptés et couverts d'écritures rouge, bleue et noire.

Elle est entourée d'un jardin sculpté, la Closerie, destiné à isoler la villa ; les murs de la Closerie sont entièrement revêtus de peinture polyuréthane blanche,

 

Jean Dubuffet -closerie falbala -perigny sur yerres_.JPG

 

 

 

 

Jean Dubuffet -closerie falbala -perigny sur yerres..JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 closerie  falbala  -   perigny  sur  yerres.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 le cabinet  logologique

Cabinet-Logologique.jpg

 

 on admirera également  dans  le  jardin de  la  fondation l'arbre  Biplan l'une  des premières  œuvres monumentales   de  Dubuffet construite  en 1969.

Arbre  Biplan  -  fondation  jean-dubuffet- Perigny  sur yerres.jpg

 C'est également a Périgny sur Yerres que l'on trouve un atelier jadis occupé par Jean Tinguely artiste français célèbre notamment pour ses mobiles mais qui fût également le compagnon de Nikki de St-Phalle  avec laquelle il collabora pour de nombreux projets (l'exemple le plus représentatif reste la Fontaine Stravisky a Paris)

C'est la raison pour laquelle on peut admirer dans le jardin de l'atelier qu'ils occupèrent durant de nombreuses années des oeuvres magnifiques a l'image de cette splendide fontaine

 

 

Fontaine  de  Nikki  de  St Phalle  (  Jardin a coté  de la  fondation Dubuffet)

 

fontaine nikki de st phalle.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Sculptures  de  Nikki  De  St  Phalle   (  Jardin a coté  de la  fondation Dubuffet)

 

sculpture nikki de st phalle perigny sur yerres.JPG

 

 

 

 

 

 

 

  

sculpture nikki de st-phalle -perigny sur yerres.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clin d'oeil  a César ami et admirateur du couple  avec ce pouce réplique miniature du Pouce érigée sur le parvis  de la Défense a Paris (je ne sais si cette sculpture  est l'œuvre de César lui même ou de l'un des deux artistes cités plus haut) 

Le pouce de César

Cesar_pouce.jpg

 

 

 

14:05 Publié dans arts, Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

21/03/2016

histoire d une photo - Lou Reed et Laurie Anderson

20131105-loureed-x306-1383682646.jpgUne  fois  n  est  pas  coutume je poste cette fois un  texte  dont je n ai pas  écrit la moindre  ligne

J ai  adore  retrouver l interview  realisee  aupres  de Laurie Anderson  par le  magazine  Rolling  Stones  en décembre 2013  peu de  temps après la  disparition de  Lou Reed  et je voulais le faire  partager  a ceux  qui se  baladent  sur ce  blog

et puis  la photo de ce couple  hors  du  commun  me  touche  énormément

 

Laurie  Anderson  Feat Lou Reed   - in our  sleep


podcast

 

J ai rencontré Lou à Munich, pas  a New York.

Cétait en 1992, et nous avons été tous les invites au festival de Kristallnacht par  John Zorn commémorant la Nuit de Cristal en 1938, la nuit qui a marqué le début de l'Holocauste.

Lou m'a demandé de lire quelque chose avec son groupe.  Après le spectacle, Lou a dit: «Vous avez  exactement  lu comme moi je l aurais  fais!"

Je me  suis  dit   pourquoi a t-il besoin de moi pour faire ce qu'il aurait pu faire facilement ? je ne comprenait pas mais c  était vraiment un beau  compliment.

Je l'ai aime tout de suite, j étais surprise qu'il n'ait pas un accent anglais car  Pour une raison idiote , je pensais que le Velvet Underground était britannique .
En fait, Lou et moi ne vivions pas loin de l'autre à New York, et après le festival Lou a suggéré de se revoir. Je crois qu'il a aimer  quand j ai dit, "Oui Absolument Je suis en tournée, mais quand je reviens -! Voyons voir, environ  dans quatre mois - Passons du temps ensemble"

il m'a demandé si je voulais aller à la Convention Audio Engineering Society. Je dis que je voulais de toute façon  m y  rendre .

La Convention AES est le plus grand et le plus grand endroit pour les  geek sur tout  les nouveaux équipements électroniques  et nous avons passé un après-midi heureux regardant les amplis et les câbles .

Je ne savais pas ce devait être une date importante , mais  nous sommes allés ensuite  boire  un café après cela, il a dit: «Est-ce que vous voulez voir un film?" . "Et puis après, nous  avons dîne puis  nous sommes  partis  nous  balader .A  partir  de  la  nous ne nous   sommes  quasiment plus  separes

Lou et moi avons joué de la musique ensemble, sont devenus les meilleurs amis, puis des âmes sœurs, voyagé, écouté et critiqué le travail de chacun,  étudié des  tas  de   choses ensemble (la chasse aux papillons, la méditation, le canoë -kayak). Nous avons fait des blagues ridicules; arrêté de fumer 20 fois; combattu; appris à retenir notre souffle sous l'eau;  chanté l'opéra dans les ascenseurs; nous  sommes  devenus  amis avec des gens improbables; chacun  suivait l'autre en tournée quand nous pouvions,  partagé une maison qui était séparée de nos  chez nous  respectifs; nous  nous  sommes  protégés et aimés.

Nous allions voir  beaucoup  d expositions , des concerts, des pièces  de  théâtre 

Nous avons adoré notre vie dans le West Village entoures  de  nos amis et  dans l'ensemble, nous avons fait du mieux que nous pouvions faire.

Comme beaucoup de couples, chacun de nous  a construit une  stratégies et des compromis nous permettant  de  mieux fonctionner  en  duo

. Parfois, nous avons perdu un peu plus que nous étions en mesure de donner, ou renoncé a certaines  choses , Parfois, nous  nous sommes mis  en colère mais  jamais  nous ne nous sommes ennuyés

. Nous avons appris à nous  pardonner l un a l autre. Et en quelque sorte, pendant 21 ans, nous avons mêlés  nos  âmes  et nos cœurs .

au  printemps en 2008, lorsque je marchais sur une route en Californie et je lui dit soudainement   dit  au  téléphone   "Il y a tellement de choses que je ne l'ai pas  faites  et   que j adorerais  faire,"

"Comme quoi?" me demanda Lou

"je ne ai jamais appris l'allemand, ni  jamais  étudié la physique et  je ne me suis  jamais  encore mariée."

«Pourquoi ne pas se marier?" m a  t il alors  demandé. «
puis sans  réfléchir il  ajouta  marions  nous demain tu veut ?



Et le lendemain, à Boulder, dans le  Colorado a mi chemin de l endroit  ou nous  nous  trouvions  chacun de  nous la  veille encore ,  nous nous  sommes mariés dans la cour d'un ami  portant  encore nos vieux vêtements du week end
Je suppose qu'il ya beaucoup de façons de se marier. Certaines personnes se marient et se  connaissent à peine , aussi. Lorsque vous vous mariez avec votre meilleur ami de nombreuses années, les choses  sont  différentes , le  temps  est  modifie. 

pour paraphraser le  grand Willie  Nelson Quatre-vingt dix pour cent des personnes dans le monde finissent avec la mauvaise personne. et il  sans doute  raison ,  ce n  était pas  notre  cas  

 


Lou a été malade depuis  déjà deux  ans  d'abord a cause  des traitements de l'interféron, une abominable série d injections qui traite  l'hépatite C  avec beaucoup d'effets secondaires désagréables. Puis il a développé un cancer du foie, surmonté d un  diabète bien avance

Il a appris tout ce qui concernait  sa maladies et les traitements possibles . Il a continué à faire du tai chi tous les jours pendant deux heures, plus la photographie, les livres,  les enregistrements, son émission de radio avec Hal Willner et bien d'autres projets. Il aimait ses amis, et il  les   a appelait , envoyait  des  textos, et des  e-mails quand il ne pouvait pas être avec eux.

Nous avons essayé  d'appliquer les principes  que nous  enseignait notre  maitre   bouddhiste Mingyur Rinpoché dont la philosophie etait  "Vous devez apprendre  a  maîtriser la capacité a ressentir la  tristesse tout en  refusant d être  triste

Au printemps dernier, à la dernière minute, il a reçu une greffe du foie, ce qui semblait fonctionner parfaitement, et il a repris presque instantanément santé et énergie.

Puis  son état  a  recommence  a  décliner, et quand  le docteur a  dit    c  est fini il n y a plus  d autre option  , le  seul que Lou a entendu était "option" ,." - Il n'a pas  jamais  baisse  les  bras  jusqu'à la dernière demi-heure de sa vie, quand il a soudainement accepté  l ineluctable  il  a  demande  a  rentrer  a  la  maison

 - je lui sorti de l'hôpital quelques jours avant -et même si il était extrêmement faible, il a insisté pour  sortir profiter de la lumière du matin.

en tant  qu'adeptes  de la méditation  nous nous étions préparés  pour cela - comment déplacer l'énergie  du ventre jusqu' au cœur puis  jusqu'à la tète 
Je n ai  jamais vu une telle expression pleine d'émerveillement que celle de  Lou quand  il est mort. Ses mains faisaient les 21 formes du mouvement  de l  eau  qui coule  du tai chi  . Je tenais dans mes bras la personne que j'aimais le plus au  monde lui parlant  quand il est parti

J avais pu  marcher avec lui jusqu'au bout du monde. La vie  , si belle , douloureuse  , éblouissante ne peut être meilleure que ca ,  la mort n a  de sens  que  dans la  concrétisation  de l'amour.

aujourd'hui  et je suis si fière de la façon dont il a vécu et dont il  est mort, de sa puissance et de la grâce incroyable.

Je suis sûr qu'il va apparaitre  dans mes rêves et semblera de nouveau vivant. Et je me tient la  debout   et  abasourdie  et  infiniment  reconnaissante et  soudain de  constater Combien  il est étrange, excitant et  miraculeux de pouvoir  autant changer l autre , l aimer  autant  a  travers  nos  mots , notre musique et notre vie  au quotidien.

 

 

 

 

 

 

14/02/2016

Une balade hivernale a Vitry sur Seine , capitale du street-art

 À Vitry-sur-Seine, la capitale du Street art, les œuvres se fondent dans le paysage , elles sont partout de toutes tailles   de toutes formes, sur les murs, les portes, les devantures, les boites aux lettres .

C215, pionner du Street Art à Vitry-sur-Seine est celui   qui aura  fairt connaitre la ville de Vitry,  Ses œuvres fragiles abondamment représentées habillent les rues de la ville : des portraits colorés reconnaissables au premier coup d’œil, qui ont été exportés au cœur des villes du monde entier

Plus récemment, d'autres artistes Avataar, Kashink , Pixel ,  Pancho, Finbarr, Indigo, Stew, Alice Pasquini, Sonda et de nombreux autres occupent une place de choix au hasard des rues de vitry sur seine

Grace a tous ces talents la ville s’est métamorphosée en musée à ciel ouvert

Fresques colorées, représentations animalières , pochoirs ,et trompe l’œil s’emparent des murs de cette ville pas comme les autres.

Les œuvres sont partout, alors , baladez vous et ouvrez bien les yeux !

 

Je vous poste  quelques uns  des nombreux clichés  pris en cette journée pluvieuse

Street art  Vitry sur  seine 2016 (28).JPG

 

 

 

 

 

 

 

Street art  Vitry sur  seine 2016 (1).jpg 

 

 

 

 

 

Street art  Vitry sur  seine 2016 (27).JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Street art  Vitry sur  seine 2016 (10).jpg 

 

 

 

 

 

 

Street art  Vitry sur  seine 2016 (43).JPG

 

 

 

 

 

 

 

Street art  Vitry sur  seine 2016 (17).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/08/2013

La poursuite du bonheur (Michel Houellebecq 1991)

 

 

'la poursuite du bonheur 'est un receuil de poèmes de Michel Houellebecq publié aux editions de 'la difference 'en 1991 , quatre ans avant la premiere meche  mediatique que fut    'extension du domaine de la lutte ' et neuf ans avant la  bombe 'Les particules elementaires

 

Ce receuil de poesie desenchantee reste l 'un des plus beaux temoignages de la sensibilite a fleur de peau de l ecrivain francais devenu depuis incontournable et recompense  en  2011 par le Goncourt pour 'la carte et le territoire '

 

La Poursuite du bonheur fut  egalement recompense par le prix Tristan Tzara en 1992


Dernier temps est un extrait de ce receuil magnifique  (réedité en poche en 2000 chez Librio )


DERNIER TEMPS

Il y aura des journées et des temps difficiles
Et des nuits de souffrance qui semblent insurmontables
Où l’on pleure bêtement les deux bras sur la table
Où la vie suspendue ne tient plus qu’à un fil;
Mon amour je te sens qui marche dans la ville.

Il y aura des lettres écrites et déchirées
Des occasions perdues des amis fatigués
Des voyages inutiles des déplacements vides
Des heures sans bouger sous un soleil torride,
Il y aura la peur qui me suit sans parler

Qui s’approche de moi, qui me regarde en face
Et son sourire est beau, son pas lent et tenace
Elle a le souvenir dans ses yeux de cristal,
Elle a mon avenir dans ses mains de metal
Elle descend sur le monde comme un halo de glace.

Il y aura la mort tu le sais mon amour
Il y aura le malheur et les tout derniers jours
On n’oublie jamais rien, les mots et les visages
Flottent joyeusement jusqu’au dernier rivage
Il y aura le regret, puis un sommeil très lourd.

Michel Houellebecq

12:20 Publié dans arts, Culture, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

29/06/2013

La Chute (Albert Camus 1956)

LP-chute.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 "Sur le pont, je passai derrière une forme penchée sur le parapet, et qui semblait regarder le fleuve.De plus près, je distinguai une mince jeune femme, habillée de noir. Entre les cheveux sombres et le col du manteau, on voyait seulement une nuque, fraîche et mouillée, à laquelle je fus sensible. Mais je poursuivis ma route, après une hésitation. J'avais déjà parcouru une cinquantaine de mètres à peu près, lorsque j'entendis le bruit, qui malgré la distance, me parut formidable dans le silence nocturne, d'un corps qui d'abat sur l'eau.Je m'arrêtai net, mais sans me retourner. Presque aussitôt, j'entendis un cri, plusieurs fois répété, qui descendait lui aussi le fleuve, puis s'éteignit brusquement.

Le silence qui suivit , dans la nuit soudain figée me parut interminable,je voulus courir , je ne bougeai pas je  tremblai je crois de froid , de saisissement .Je me disais qu'il fallait faire vite et je sentais une faiblesse irrésistible envahir mon corps. J 'ai oublié ce que j 'ai pensé alors " trop tard , trop loin " ou quelque chose de ce genre. j 'écoutais toujours immobile,puis , petit a petit sous la pluie ,je m 'eloignai.Je ne prévins personne " (Albert Camus -La chute )

 

 

 

Ce livre d'Albert Camus aura bientôt  60 ans et il reste d 'une  modernité glacante et terrifiante

 Ecrit en 1956 ,un an avant le Nobel et quatre avant sa  tragique disparition 'la chute ' restera le dernier roman de Camus ( "le premier homme"   sera  trouvé dans sa voiture accidenté et  inachevé)

Livre inclassable divisé en 6 chapitres seulement ,la chute est a la fois monologue , livre de confessions  et livre  d 'accusation , c'est une oeuvre a la fois simple et complexe a tendance nettement nihiliste et  sur laquelle des générations d 'etudiants et de passionnés ont dissertée avec passion

le livre pourtant assez  court aborde pourtant de nombreux points  et dans le monologue  et les confessions de son narrateur l'avocat jean Baptiste Clemence  (qui se définit lui même comme mi juge mi pénitent ) on distingue nettement les interrogations multiples de Camus sur lui même tant a la fois  sur le monde , le doute, la gloire , le rapport au mal , la culpabilité , le courage , l'amour ,la fraternité ,la justice) des points dont Camus se sera nourri tant dans sa vie personnelle que dans son oeuvre

La confession de Jean Baptiste Clemence n 'est ici rien d'autre qu'un miroir tendu au monde pour que chacun de nous  puisse y voir ses propres  faiblesses , ses propres interrogations, ses propres doutes

le titre peut d'ailleurs évoquer a la fois la chute a proprement parler de la jeune fille depuis le pont mais également  celle,  psychologique et sociale du narrateur ou encore celle de l' hommes pêcheur chassé du paradis

C 'est  un livre fondamental et indispensable

 

 

 

 

 

11:10 Publié dans arts, Culture, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

16/06/2013

Le monde enchanté de Jacques Demy (La Cinémathéque 2013)

le_monde_enchante_de_demy-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une  bien belle exposition que nous propose cet été la cinématheque de Paris , elle célébre Jacques Demy , le merveilleux réalisateur français  , le magicien des "demoiselles de Rochefort " ou des  "parapluies de Cherbourg " célébré dans le monde entier  mais pas  seulement et si ces deux  chefs d'oeuvres sont bien sur les  deux fers  de lance de cette  exposition  ( avec   l'indémodable 'Peau D 'ane " )  nous y découvrons également toute la face moins connue de son travail de metteur en scène "Lola " (1961) " l'evenement le plus important  depuis que l 'homme a marché sur la lune '( 1973)  avec un Mastroainni  génialissime ainsi que 'La baie des anges ' (1963) avec une Jeanne Moreau sublimée par la caméra de Demy.'trois places pour le 26' son ultime réalisation avec un brillant Yves Montand '(1988)

outre les trois salons distincts consacrés aux trois chefs d 'oeuvres nommés plus haut une large part de cette brillante exposition est également consacrée au travail et a sa complicité avec Michel Legrand  compositeur avec qui il fut totalement fusionnel et qui l'accompagnat  sur de nombreux projets

on y verra aussi combien une vie d'amour et de complicité passée aupres de la réalisatrice Agnes Varda aura permit au cinema d'etre si souvent a l ' honneur

on Sera forçément ému devant la palme d 'or décernée  a Cannes en 1964 aux 'parapluies de Cherbourg" , bref on sortira joyeux et enthousiaste  de cette exposition ou  couleurs  bonheur , gaité ,musique et enchantement sont de mise et on aura une irrésistible envie urgente de se replonger ( via les DVD ) dans l 'univers magique de ce génial metteur en scène

 

 photo extrait des "Parapluis de Cherbourg  ' (1964)

 

 

22/03/2013

Exposition Salvador Dali - Centre Pompidou 2012-2013

 

 

 thumb-salvador-dali---une-grande-exposition-au-centre-pompidou-6609.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'en ait fallu de  peu , a quelques jours près je loupais cette  exposition  inouïe ,qui se terminant le 25 Mars  partira bientôt  sur Madrid

Du Monde évidemment  pour cette exposition Dali , ce dernier  ayant depuis longtemps dépasser le statut d artiste peintre  pour devenir une icône , un emblème, un artiste planétaire,

Tantôt dérangeant et sulfureux tantôt  carrément  génial et avant gardisme , toujours a la  frontière  entre  sublime et mauvais gout , entre exasperation et admiration Dali aura  marqué son époque 

L'espagnol aura très vite compris l'importance de la mise en scène de son art se définissant  ni acteur , ni artiste  mais ' Arteur '

Traversant les époques  , pionnier du surrealisme (Avant d'en être écarté  pour position politique irrévérencieuse ) , l'art moderne pictural , visuel lui doit énormément de Magritte ,  a Warhol ,


Dali restera pour beaucoup et a juste titre  un maître absolu de sa propre mise en scène , Dali se  posant toujours en personnage central de ses  propres rêves et de ses  fantasmes paranoïaques

Son génie , sa loufoquerie , son sens  aigu de l'autodérision  lui auront permit de dépasser le cadre de la peinture moderne .

le cinéma d'abord   avec  Alfred Hitchock , et surtout Luis Bunuel  , l'animation avec la collaboration avortée avec Walt Disney qu'il idolâtrait, la télévision enfin avec les délirants happenings loufoques , la publicité bien entendu (Perrier, Lanvin) Dali Touche a tout de génie , incroyable performeur lui qui disait vouloir crétiniser son public  aura finalement fasciné et marqué son époque  brouillant les  pistes de l'histoire  et ne laissant a  personne le soin de pouvoir l'étiquetter

N'avait  t'il pas répondu a Andre Breton qui lui reprochait a la fois une certaine forme de complaisance (l'enigme d'Hitler) ou de derision (six apparitions de Lenine sur un piano ) cette phrase  sublime  qui a elle seule résume le  personnage "  Ni Nazisme , Ni communisme  Dalinisme!"

,Magnifique exposition donc au centre Pompidou , on y  entre  au travers  d'un oeuf  (l'un des  symboles chers a Dali  avec  entre  autres et  dans  le  désordre , les fourmis, le pain ,les excréments, les ciseaux , les béquilles ,les sauterelles ,les mouches ,les chevaux  ou les ânes  et on en  ressort  au travers du reconstitution etonnante du  propre  cerveau de Dali 

Du salon De Mae West  , reconstitution de l'installation présentée habituellement  au musée de Figueras , aux tableaux emblématiques daliniens (persistance de a memoire, le grand  masturbateur , six apparitions de Lenine sur un piano , Guillaume Tell .la vache spectrale, la tentation de st antoine,  l'ane pourri , Dali de dos peignant gala de dos  éternisée par  six cornées virtuelles provisoirement réfléchies dans six  miroirs ) des  oeuvres  plus confidentielles  et des premiers chefs d'oeuvre aux tableaux crépusculaires sans oublier l' incroyable folie des détournements d'objets ( le téléphone  homard , le veston aphrodisiaque  , le buste de femme rétrospectif ,)et  en passant par les images inoubliables du 'chien andalou ' et  les séquences  de ' la maison du docteur Edwardes' et  sa  collaboration avec  Hitchcock ) l'essentiel du génie de Dali est devant nous pour notre émerveillement et notre étonnement

 

Dali se pose au final  en précurseur définitif  de la culture de masse et de  toute  évidence  il  reste près de 25 ans après sa mort incroyablement moderne et  plus que jamais  bien  vivant .

 

 

Enfin dans la plus pure tradition dalinienne comment  résister au plaisir de  vous rappeler quelques unes des  phrases cultes et absolument  délirantes qui ont forgée la  légende de  cet artiste hors du commun ?

 

- L'unique difference  entre  moi et un fou c'est que je ne suis pas  fou !

- Les deux choses les plus heureuses qui puissent arriver à un peintre contemporain sont : primo, être espagnol, et secundo, s’appeler Dali. Elles me sont arrivées toutes les deux

-Il y a des jours où je pense que je vais mourir d’une overdose d’autosatisfaction »

- Il y a toujours un moment dans leur vie où les gens s’aperçoivent qu’ils m’adorent

 

 

 

 

Quelques unes  des oeuvres  presentees  a cette exposition

 

 

Parfois je crache avec plaisir sur le portrait de ma mere (1929)

Image 12.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le  grand masturbateur (1929)

le-grand-masturbateur.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

etude  pour le miel est plus doux que le sang (1926)

 

Salvador-Dali-Etude-pour-Le-Miel-est-plus-doux-que-le-sang-expo-beaubourg-paris-2012-hotel-du-jeu-de-paume.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

persistance de la  memoire  (1931)

 

persistance-de-la-mémoire.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le veston aphrodisaque

 

bernard_rancillac_salvador_dali_figueras_19041989_veston-50-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

autoportrait au cou raphaelansteque  (1921)

 

Autoportrait au cou de Raphael vers 1921 Fundactio Gala Salvador Dali Figueres Salvador Dali Fundacio Gala Salvador Dali Adagp Figueres Paris 2012--469x239.jpg

 

 

 

 

 

 

 

six apparitions de Lenine sur un piano  (1931)

 

P1010865.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'ascension du Chris  (1958)

 

dali206.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dali  performance  tele  'Veston aphrodisiaque '

 



 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

15/10/2012

LP Pop & Bonus Track -Alicante - 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

u.jpg


 












Antonio de felipe artiste espagnol contemporain originaire de valencia (il y est né en 1965) expose a Alicante a 'la caja blanca de las cigarreras ' ses oeuvres modernes , colorées et gaies

La peinture d'Antonio de Felipe se nourrit d’éléments iconographiques de la culture populaire, publicité, marques, oeuvres maîtresses et particulièrement, des "top model", des stars du cinéma et des personnages de dessins animées  ou de la bande dessinée. L'artiste exprime a sa manière une certaine forme de  nostalgie 

Sa derniere exposition revisite les pochettes d'albums connus d'artistes ou de groupes de musique connus , De Madonna aux Beatles, des Pink Floyd aux Sex Pistols Antonio de Felipe  mixte et mélange les époques et les genres avec talent et humour

 

 

"Sergeant Peppers 's  lonely hearts club band "  revisited l'artiste  s'y est representé au milieu en lieu et place d'un Beatle originel ,on retrouve sur cette pochette détournée une multitude de personnages de la Panthere rose a  Kermit , de Freddie Mercury a Tintin



P1010048.JPG











"Tattoo you "  revisited

 

P1010057.JPG









"The Wall "  revisited









 

'Nevermind  '   revisited  x  2 




Quelques  oeuvres  exposées en  parrallele au thème des pochettes d'albums détournées

 

 

[antonio+felipe+9.jpg]

Ou on retrouve Mark Spitz et les sept nains


P1010127.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résine  "Catwoman " catch "Mickey Mouse"



26/05/2012

Un Apres-midi en Dylanie (Bob Dylan l'explosion rock 61-66)

 

 

bob Dylan l'explosion rock 1961-1966 .jpg

 

 

 

 

C'est évidemment pour moi une Exposition incontournable qui s'etale du  6 mars A  mi  juillet 2012 a la cité de la musique porte de la Villette a Paris ,une exposition que je ne raterai pour  rien au monde 

Cette exposition se consacre a l'age d'or de Bob Dylan  a savoir  1961 -1966

Beaucoup d'émotion donc a déambuler notamment parmi les photographies noir et blanc  sublimes de Daniel Kramer , beaucoup d'émotion aussi de revoir les célébrissimes pochettes d'albums vinyls de ces années revées ou en  l'espace de cinq  ans Dylan va offrir au monde six  albums qui vont changer la face de la musique contemporaine,

l'exposition  lorgne aussi intelligemment du coté des influences de Dylan (Woody Guthrie) et du courant musical que Dylan va faire naître et va entraîner dans  son sillage (Lovin spoonful , The Byrds, Peter Paul  and Mary ,Joan Baez ,The Hollies Simon & Garfunkel ,the Mamas and the Papas, ) Du son (les titres inoubliables , les protest songs,)  de l'image , une revue de presse française complète de l'année 1966 (ou on découvre que la presse n'etait pas toujours tendre avec le chanteur)  de trop rares  vitrines remplies d'objets rares (instruments , feuillets de travail , vêtements ) on pourra aussi revoir (extraits ) des films documentaires mythiques ("don't look back" )  et  quelques concerts de cette période bénie  ou la musique soudain  comme  par enchantement est devenue adulte

L'exposition  n'oublie pas de faire un clin d'eil a notre  pays et au rapport de Dylan avec la France  des balades aux puces  a celles de Notre Dame aux  rencontres  (Hugues  Auffray  évidemment  mais aussi Hallyday  et bien sûr Francoise  Hardy ) 


De la métamorphose du folk singer a l'explosion de l'artiste en rock -star l'exposition nous montre toute l'ambiguité , l'intelligence, les paradoxes, le génie , bref l'importance essentielle du personnage  Dylan tant dans l'industrie musicale que dans la vie culturelle américaine.Toujours sur la route en 2012 l'increvable Bob Dylan ressemble aujourd'hui a un vieux mariachi désséché il reste pour moi  une énigme vivante , artiste hors normes ,inclassable il aura traversé les époques toisant tout les autres  de son génie et balayant les courants musicaux pour devenir  intemporel

Réservée aussi bien aux fans du "Zim " qu'aux néophytes cette exposition véritable  balade dans le temps  comblera donc les dylanophiles ,les dylanopathes, les curieux, les nostalgiques elle nous rappelle , nous montre , nous explique , pourquoi 

il y a Dylan et ....les autres 



Bob Dylan -the lonesome death of hattie caroll


podcast

 

 

 

 

liens sur Jimboland autour de Bob Dylan


Joan et Bob Réflexions autour d'une photo

http://jimboland.hautetfort.com/archive/2008/01/27/joan-b...

 

 Bob Dylan ,une biographie

http://jimboland.hautetfort.com/archive/2008/02/03/bob-dy...

 

Bob Dylan par Jerry Schatzberg

http://jimboland.hautetfort.com/archive/2006/12/05/bob-dy...

18/03/2011

1 Mars 1978 Grace Jones inaugure le Palace

 

 

 

 

entrer des mots clefs

 

Durant de nombreuses années je suis passé au 8 rue du faubourg Montmartre dans le 9ème arrondissement parisien  avec un brin de nostalgie et un curieux sentiment d'amertume. C'est en effet a cette adresse que se situe pour moi l'un des symboles a jamais perdu d'une époque bénie,  celle des années 80 , de l'insouciance  folle d'une période pas encore muselée par les interdits et  qui  bousculait les conventions  et le bon ordre établi 

a l'heure d'un  Paris qui n'est plus celui des nuits et des noctambules ,j'aime me se souvenir du Palace que j'ai connu et fréquenté  alors qu'il vivait ses derniers sursauts de gloire et les souvenirs qui me reviennent en mémoire sont nombreux

Les années folles du Palace, de 1978 à 1983, auront suffi à imprégner à jamais d'une odeur de soufre cet établissement du Faubourg-Montmartre.

Cinq années seulement, pendant lesquelles le Tout-Paris a réinventé la fête et le dandysme,  le gourou de ces soirées déguisées, qui attiraient couturiers (Yves Saint Laurent, Karl Lagerfeld), artistes (Andy Warhol, Mick Jagger…) et autres princesses, s'appelait Fabrice Emaer.  À sa disparition, tous furent orphelins et inévitablement  le Palace changea de mains.

Repris d'abord par Régine puis par le couple  Guetta, le Palace, périodiquement au bord de la faillite, ferme ses portes en 1996. Pendant dix ans, le rideau restera fermé, l'entrée sera même murée.

Dans les années qui suivent, le Palace, désaffecté et insalubre  est devenu un squat.

En novembre 2006, les frères Alil et Hazis Vardar, des Belges d'origine albanaise déjà propriétaires de nombreux théâtres en Belgique et en France rachètent la salle .

Le nouveau palace est doté de 970 places ;il est inauguré le 5 novembre 2008 avec le spectacle de Valérie Lemercier

 

Revenons sur cette période inouie ou le sens de la fête , du jeu et d'une certaine forme de démesure semblait atteindre un point culminant ,l'inauguration d'abord avec le concert mémorable de l'incroyable Grace Jones  dans une  salle ou  les serveurs  sont tous vêtus de  rouge et or ( une création  signée Thierry Mugler ) Le DJ historique est Guy Cuevas (au fil des ans viendront se révéler aux platines Martin Solveig  puis  Laurent Garnier).

Tout ce que Paris (et le reste du monde) comporte de gens  branchés seront tôt ou tard  des fidèles du Palace (Thierry Le Luron ,Régine, Yves Mourousi , Thierry Ardisson , Coluche ,Amanda Lear , Philippe Manoeuvre , Frédéric Mitterrand ,Alain Pacadis , )

les artistes viendront y donner des concerts  mémorables (Prince , Serge Gainsbourg) qui bâtiront la légende du lieu qui va devenir au fil des ans l'emblème absolu des  soirées et du 'nightclubbing ' ainsi que l'un des lieux 'cultes' du mouvement 'gay '

entrer des mots clefs

31/01/2009

Picasso et les maîtres

picasso-affiche-3-192830_xl.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Quand j'avais leur âge je dessinais comme Raphael mais il m'a fallu toute une vie pour apprendre a dessiner comme un enfant "

 

J'ai choisi de mettre cette phrase attribuée a Pablo Picasso en introduction de ce 'post' consacré a ma visite de l'exposition Picasso et les Maîtres organisée aux galeries nationales du palais du 8 Octobre 2008 au 2 Février 2009

Que dire sinon que cette expo restera gravée dans ma mémoire ,dejà en partie par l'aspect inhabituel de l'heure ou j'ai eu la chance d'admirer toutes ces toiles  fabuleuses (pour fêter le dernier week end de l'expo le grand palais est resté ouvert  non stop du vendredi matin au lundi soir 24h sur 24 et je m'y suis rendu dans la nuit glaciale de Vendredi  30 janvier aux alentours de 4h du matin

Évènement culturel et artistique incontestable de l'hiver 2008-2009 cette exposition commune au Musée du Louvre , au Grand palais et au musée d'Orsay l'exposition Picasso et les maitres  s'inscrit  deja coup sûr comme un succès historique

Compter les références et autres reprises de tableaux de grands maîtres relèverait, chez Picasso, de l'entreprise titanesque. En réalité, l'histoire de l'art est au coeur de chacun de ses tableaux. Lui-même rappelle qu'il a toujours peint avec ses maîtres derrière lui. El Greco, Velazquez, Goya, Zurbaran, José de Ribera du côté espagnol, Gauguin, Cézanne, Ingres, Courbet  Manet, du côté français, les traces et références directes aux postures, rapports de couleurs ou constructions des grandes figures de la peinture sont légion dans son oeuvre

 

 

Voici donc quelques exemples des tableaux mis en parallèle lors de cette sublime exposition

 

Gustave Courbet -les demoiselles des bords de seine (1857)

courbet -les demoiselles des bords de seine.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Pablo Picasso - les demoiselles des bords de seine (1950)

picasso -les demoiselles des bords de seine.jpg

 

 

 

 

 

 

Vincent Van Gogh  - l'arlesienne (1888)

 

van gogh - l'_arlesienne.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pablo Picasso - portrait de Lee Miller  en arlesienne (1937)

 

file0005.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Nain  -la famille heureuse  ou  retour de baptême (1642)

 

retour de bapteme -le nain.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Pablo Picasso - retour de bapteme  (1917)

 

picasso retour de bapteme.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas Poussin -l'enlèvement des sabines (1637- 38)

 

nicolas poussin - l'enlevement des sabines.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Pablo Picasso -l'enlevement des sabines  (1962)

 

file0002_3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Renoir  - baigneuse assisse dans un payasage dite  Eurydice (1895 -1900)

 

renoir -baigneuse assisse dans un payasage dite eurydice 1895_1900.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pablo Picasso - grande baigneuse (1921)

 

grande baigneuse (picasso 1921).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Edgar Degas  -l'absinthe  (1876)

 

labsinthe_512.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pablo Picasso  buveuse d'absinthe (1901)

 

picasso -buveuse d'absinthe.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour conclure ce 'post ' consacré a cette inoubliable balade en compagnie de Picasso et des "maîtres"qui l'ont inspiré je vous offre cette merveilleuse réponse  de Pablo Picasso lui même a une question sur son  influence permanente et  son amour pour le travail des autres artistes

 

"c'est deja difficile quand on est tout seul !Quelle idée on a de faire entrer un autre peintre dans son atelier!...."

07:36 Publié dans arts, Culture, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : picasso

18/01/2009

Jean Michel Basquiat Un genie absolu et insolent

jean-michel-basquiat2.jpg

Jean Michel Basquiat artiste décédé a l'âge de 28 ans en août 1988 est devenu très vite une icône absolue de l'art contemporain,son destin fulgurant est a la fois bouleversant et fascinant légendaire.Il fût notamment le premier artiste de couleur a faire la couverture du prestigieux N-Y Times magazine

On aime a l'imaginer issu d'un ghetto noir et pauvre  notamment en raison de ses débuts de taggeur et d'artiste des rues du pavé new yorkais mais il n'en est rien .

Basquiat est un fils de petits bourgeois d'origine haïtienne par son père et porto ricaine par sa mère .c'est d'ailleurs sa mère  qui l'initie très tôt a l'art en l'emmenant notamment avec elle au musée de Brooklyn 

 

Son enfance est marquée par un drame qui va changer sa vie , fauché par une voiture alors qu'il joue au foot avec ses camarades il reste cloué au lit des mois durant souffrant de fractures et lésions multiples . Sa mère lui offre alors un manuel d'anatomie dont il va inlassablement recopier  les croquis . Cette influence sera déterminante pour toute sa carrière. A l'image d'une  période artistique bouillonnante et en pleine explosion a New York Basquiatva débuter par l'art de la rue ; il va arpenter le pavé new yorkais et recouvrir les murs ,les palissades ,les façades de dessins accompagnés de slogans signant SAMO un pseudonyme pour le moins désabusé (condensé de" Same old shit ".)

ce nouveau langage pictural qui mélange graffitis, tags , collages , art africain ,bande dessinée va très vite éveiller la curiosité des milieux artistiques  et c'est l'exposition 'New York -New Wave " ou il rencontre AndyWarhol, keith Haring et Robert Mapplethorpe qui va être le tremplin de sa carrière. Annina Nosei une galeriste importante du milieu artistique de la ville  le  remarque et met un atelier a sa disposition , c'est elle qui organisera bientôt sa première exposition.

Presque immédiatement Basquiat devient la coqueluche  de l'avant garde, ses tableaux sont stupéfiants et d'une inventivité et d'un modernisme inouïs. Le jeune peintre nonchalant et décontracté peint a l'instinct presque de manière naturelle  et ne semble pas avoir conscience réellement de l'engouement qu'il suscite ; il sort la nuit , fait la fête , se drogue beaucoup dépense  tout son argent . Si certains critiques font la fine bouche face a ses tableaux , ne voyant la que des dessins  d'un artiste trop cher payé ,  d'autres par contre repèrent déjà le génie  .Il devient le protégé de Warhol; pape mondain de ce New York ahurissant des années 80   , un Warhol qui  déclarera  " c'est le genre de gosse dont le talent me rend absolument fou "

Les deux artistes associeront  même leur talent pour quelques oeuvres communes mais c'est surtout  la complicité d'avec Warhol qui donnera a Basquiat une grande confiance , a partir de 1984  il révéle clairement  son intérêt pour l'identité noire et pour son histoire au travers de tableaux inspirés et sublimes 

De  1986 à 1988, année de sa mort. Basquiat peint en utilisant des techniques, des styles et des éléments jusque là jamais utilisés dans son oeuvre , l'influence de l'héroïne, dont il dépend, est très palpable. En février 1987, la mort de Warhol  (qui ne s'est jamais véritablement   remis des suites de sa tentative d'assassinat  par  valerie Solanas ) vient bouleverser le coeur et l'âme de Basquiat , déjà en un très mauvais état suite à ses abus fréquents .

Le jeune homme n'est désormais plus le même  Son sentiment d'être incompris s'ancre d'avantage dans sa vie quotidienne et il entre dans une phase d'auto destruction qui le conduit a une mort tragique

Il est devenu au fil des ans  et a l'image de Keith Haring  un autre surdoué de cette génération ,l'un des artistes contemporains les plus côtés sur le marché de l'art, ses oeuvres atteignent désormais  des sommets vertigineux  dans les ventes aux enchères partout aux quatre coins du monde.

 

une sélection perso de quelques tableaux de Basquiat

Toxic (1984)  

toxic.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Untitled( skull) -1981 

skulll.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Early moses (1983)

 

early_moses.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

All colored cast (1982)

basquiatclored.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arborigenal (1984)

basquiataborigenal.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

02:11 Publié dans arts, Culture, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : basquiat

26/10/2008

Gainsbourg 2008

affiche expo gainsbourg 2008 ..JPG

 

Serge Gainsbourg - mes petites odalisques 


podcast

 

Pour l'inconditionnel de Gainsbourg que je suis c'était évidemment un rendez vous que je ne pouvais manquer .Cette exposition au musée de la musique  pour rendre hommage a  cet immense artiste qui aurait eu 80 ans cette année s'affirmait comme  un évenement culturel totalement incontournable.

La première partie de cette exposition rassemble la quasi  totalité des 45 tours de la carrière de Serge ,Chanteur et auteur ,  .Entre raretés , bizzareries,  collectors ,musiques de film,  pressages étrangers (notamment japonais) et grands classiques de l'oeuvre de Serge  chacun trouvera de quoi satisfaire sa curiosité .Impossible de les nommer tous mais sachez qu'on  croisera  Jean claude Pascal ; Michèle Arnaud (ronsard 68la chanson de Prevert- douze belles dans la peau) Juliette greco (les amours perdus - l'amour a la papa) Hugues Auffray (la javanaise -mes petites odalisques) Francoise hardy(l'anamour) Zizi Jeanmaire ,les frères jacques (le poiçonneur des lilas) ;catherine Sauvage (Baudelaire  -  les goémons -black trombone) isabelle Aubret(la chanson de prevert) , Birkin Evidemment  mais aussi toutes les femmes qu'ils aura fait chanter , Deneuve, Adjani, Bambou, Regine , France Gall, Bardot , vanessa Paradis , sans oublier les hommes (Julien Clerc, Chamfort, Bashung ,Philippe Clay.......) je ne peux les citer tous mais tout ce que Gainsbourg a enregistré ou a composé (en format 45t) nous est ici présenté  en un mur  de 45 tours stupéfiant qui nous prouve l'incroyable diversité  insensée  et toute l'originalité de l"oeuvre artistique de Gainsbourg.

 

Serge Gainsbourg - douze belles dans la peau


podcast

 

la seconde partie de l'expo nous fait pénétrer dans l'univers du maître elle s’articule autour de quatre grandes périodes :

 

La  période bleue (1958 - 1965)


Les idoles (1965 - 1969)


La décadanse (1969 - 1979)


Ecce homo (1979 - 1991)

 


Gainsbourg avait du gout on le savait et on le constate en découvrant  sa collection personnelle, La Chasse aux papillons, de Salvador Dali, Mauvaises nouvelles des étoiles, de Paul Klee, et L'homme à tête de chou, sculpture de Claude Lalanne. Les deux derniers ayant inspiré titre et contenu à deux albums de Gainsbourg.


Gainsbourg avait du gout on le savait et on le constate en découvrant  sa collection personnelle, La Chasse aux papillons, de Salvador Dali, Mauvaises nouvelles des étoiles, de Paul Klee, et L'homme à tête de chou, sculpture de Claude Lalanne. Les deux derniers ayant inspiré titre et contenu à deux albums de Gainsbourg.

 

 

Ces oeuvres sont présentées dans une vitrine-miroir latérale qui jouxte l'installation. On y trouvera également  ses manuscrits et la bimbeloterie de la rue de Verneuil, moult fois détaillée par les visiteurs : l'écorché de Louis Auzouxqui tronait dans son salon , la collection de médailles acquise auprès de ses amis de la police,une photo inédite et rare de marylin Monroe a la morgue, l'exemplaire de la marseillaise de Rouget de Lisleacheté a Drouot peu de temps juste apres le scandale de 'aux armes ect....'

 

h_4_ill_1109710_expo-gainsbourg.jpg

l'homme a tête de chou la  merveilleuse et intriguante sculpture signé Claude Lalanne

Toujours dans cette même salle   le plasticien sonore Frédéric Sanchez.propose un labyrinthe de colonnes associant des images (photos ou films) et des sons (les textes sont lus par les interprètes, Birkin, Deneuve, Dutronc...) le tout mettant  en relation l'oeuvre de Gainsbourg avec les courants (le surréalisme et le jazz , la pop et le pop art...) et les personnalités qui l'ont marqué (Bela Bartok, Boris Vian, Francis Bacon...).

Ce dispositif dynamique, visant à "provoquer des images avec le son", explique Frédéric Sanchez, réussit le tour de force d'être pédagogique tout en intrigant les connaisseurs

bref une expo qui bien que  peu être un peu trop concentrée est totalement captivante que l'on soit inconditionnel de gainsbourg ou pas .

 Inconterstablement cette exposition s'affirme comme  l'un  des grands rendez vous culturel  de cette fin d'année 2008 et comme  un évenement  artistique a ne rater sous aucun pretexte.

 

 Serge gainsbourg - ford mustang

 


podcast

05/09/2008

The National Gallery -Londres 2008

The National Gallery.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juste derrière la célébre trafalgar square le Magnifique et grandiose  National Gallery de Londres reste une étape incontournable pour tout amateur de tableaux .Comme c'est le cas pour la plupart des musées a Londres l'entrée est gratuite. Toutes les grands écoles occidentales entre 1250 et 1900 sont ici présentes au travers de plus de 2000 tableaux. A chacun d'organiser sa visite selon ses gouts et  ses préférences .De Renoir  a Van Gogh ou Lautrec pour les impressionnistes , de Turner a Gainsborough pour la peinture anglaise , de Canaletto a Raphael ou  encore de Velazquez a van Dyck  tant de chefs d'oeuvres et tant de merveilles a donner le tournis.

 

Voici une séléction personnelle des tableaux qui m"ont le plus enthousiasmé.

 

Canaletto -   le grand canal a Venise

 

Canaletto,_Venice_-_Canal_Grande.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vincent Van Goghles tournesols

 

vangogh123.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Edouard Manet - execution de Maximilien

 

manet execution de l'empereur maximilien.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Camille Seurat  -    les baigneurs a Asnieres

 

seurat baigneurs a asnieres.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Diego Velazquez -   la toilette de Venus

 

VELASQUEZ LA TOILETTE DE VENUSenus(1648).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Monet -     la gare saint Lazare

 

monet la gare st lazare.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Claude Monet - le pont de Westminster 

 

monet le pont de westminster.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingres - le portrait de Madame Moitessier

 

-Dominique_Ingres_-_Mme_Moitessier.jpg