Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2011

Rumours (Fleetwood mac 1977)

 FMacRumours.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

on a tout dit et tout écrit sur ce disque énorme paru  en 1977  le second de la période américaine de Fleetwood Mac

On  a  évoqué le perfectionnisme du groupe , la dope ,la paranoia ,les séances d'enregistrements interminables , les tensions entre certains membres du groupe , les ventes colossales ( plus de 25 Millions de copies ce qui le classe parmi les albums les plus vendus de tout les temps ) mais au dela de tout la démesure autour de ce disque pop - rock il faut constater que 'rumours ' est une incroyable usine a tubes ,le disque aujourd'hui encore n'est nullement datée , il reste un regal pour les oreilles et la magie qu'il distille fonctionne encore parfaitement 
tournant définitivement la page du blues anglais des années 70 Mick Fleetwood épaulé par le couple John & Christine Mc Vie , et par Lindsay Buckingham et  stevie Nicks réussit a sortir avec 'rumours ' un disque qui bien que caricaturé tres injustement comme du rock FM va faire entrer le groupe dans la légende
Personnellement je trouve qu'au moins 7 titres sur les 11 que contient de ce disque sublime sont des bijoux absolus - "

 

Fleetwood mac - You make loving fun

 
podcast 

 

14:51 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

03/02/2011

R.I.P John Barry (1933-2011)



551681-le-mythique-john-barry-est-decede-le-637x0-2.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le triomphe que lui a réservé le public du Royal Albert Hall lors de son unique concert londonien, en avril dernier  avait de quoi surprendre.  on se serait presque cru à un concert des Black eyes peas ou  d'Oasis. les places vendues en moins d'une journée  ont atteint des sommes record au marché noir. Et, ce soir-là, la « standing ovation » était de rigueur : vingt minutes à la fin du concert pour les heureux élus, et près de deux heures pour la foule qui attendait sous la pluie juste pour entrevoir la légende

 

  

Né en 1933 à York, en Angleterre, John Barry Prendergast de son vrai nom avait écrit le thème de onze James Bond: James Bond contre Dr No (1962), Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964), Opération Tonnerre (1965), On ne vit que deux fois (1967), Au service secret de sa majesté (1969), L'homme au pistolet d'or (1974), Moonraker (1979), Octopussy (1983), Dangereusement votre (1985) et Tuer n'est pas jouer (1987).

Il avait aussi remanié une musique composée par Monty Norman, pour en faire le thème principal de James Bond la série mythique, devenu l'un des thèmes musicaux plus connus au monde.

Il avait également composé le thème de la série Amicalement vôtre. un générique devenu célébrissime

 

Pour le cinéma Outre sa large collaboration autour de 007  John Barry avait  composé la musique de Out of Africa ou encore celle de  Danse avec les Loups.

Le compositeur avait remporté cinq Oscars pour son travail: deux pour Vivre Libre (meilleure chanson et meilleure bande-originale, 1966), un pour Le Lion en hiver (meilleure bande-originale en 1968), un pour Out of Africa (meilleure bande originale en 1986), un pour Danse avec les loups (meilleure bande originale en 1991).

Marié depuis 35 ans il avait auparavant (en 1965)  été l'epoux de jane Birkin et  avait eu avec la future compagne de Serge Gainsbourg , une fille (Kate , née en 1967)

 

 

Pillée par le trip-hop, pastichée par le techno-rock des Propellerheads, son oeuvre a même, récemment, fait l'objet d'un album de reprises où s'illustre un échantillon éclectique de la scène rock anglo-saxonne (Pulp, Iggy Pop, Mac Almont, Leftfield, ou encore la chanteuse des Pretenders, Chrissie Hynde) .

Le génie de John barry aura paisiblement traversé les décennies et influençé des générations de musiciens

 

Shirley Bassey  - Diamonds Are Forever (Main Title) [Original Soundtrack Version]

 
podcast

 

John Barry  Thème  from 'The Persuaders '

podcast

 

 

John Barry - thème from James Bond


podcast

 

 

John Barry  - Midnight Cowboy (theme from  Film 'midnight cow boy')


podcast

 

 

 

 

 




 

30/01/2011

Top 100 -100/40 The balad of Lucy Jordan (Marianne Faithfull 1979)

 

 

Marianne faithfull - the  ballad of Lucy Jordan


podcast

 

C'est une chanson que j'ai longtemps crue écrite par Marianne Faithfull en personne   ce n'est pourtant pas  le cas , cette magnifique chanson chargée d'émotion 'est une reprise  d'un titre  composé en 1972 par Shel Silverstein (1930-1999)  poète compositeur et scénariste américain  pour le groupe Docteur Hook & The medicine show

Le titre ne rencontra aucun écho et la chanson aurait pu tomber dans l'oubli si l'égerie des Rolling Stones n'avait décidé de la reprendre sur son plus abouti des albums 'broken english '

En 1981 la version de faithfull illustrera le film de Dusan Makevejev 'les fantasmes de Md Jordan ,plus tard Ridley Scott la choisira également pour la bande- son du magnifique Thelma et Louise ( 1991)

Présente dans le fantastique album 'Broken english '(1979) chroniqué sur ce blog (voir lien ci dessous) , ce titre  me plonge a chaque écoute dans une inexplicable mélancolie.  Est ce  la voix grave  et unique de Faithfull ? , est ce le parcours chaotique de cette artiste atypique  ( par ailleurs  fille de la baronne Erisso et d'un espion de la couronne britannique mais aussi petite- nièce du baron Léopold Von Sacher-Masoch, instigateur du masochisme)? j'ai depuis des années une profonde affection et un profond respect pour marianne faithfull , égérie,  star incontestable dont la vie entre paillettes et poubelles m'a toujours fascinée  

Je ne suis pas vraiment capable de fournir d'explications aux vibrations et aux émotions que  provoque cette chanson  chez moi   ,je constate tout simplement  que 'the  ballad of lucy Jordan ' revient dans mes play-lists régulièrement et inlassablement sa place dans mon top 100 est par conséquent  totalement indiscutable

 

a noter que 'the ballad of Lucy Jordan ' n'est pas  la seule cover de ce merveilleux album , precipitez vous pour découvrir la reprise habitée et sublime du "working class hero ' de John lennon, frissons garantis

 

 

chronique de 'Broken english'

http://jimboland.hautetfort.com/archive/2004/12/18/marian...

 

Paroles

 

Paroles
The morning sun touched lightly on
the eyes of Lucy Jordan

In a white suburban bedroom
in a white suburban town

And she lay there neath the covers
dreaming of a thousand lovers
til the world turned to orange
and the room went spinning round

At the age of 37
she realized she'd never ride
through Paris in a sports car
with the warm wind in her hair
So she let the phone keep ringing
as she sat there softly singing
pretty nursery rhymes she'd memorized
in her Daddy's easy chair

Her husband he's off to work
and the kids are off to school
and there were oh so many ways
for her to spend her days

She could clean the house for hours
or rearrange the flowers
or run naked through the shady street
screaming all the way

At the age of 37
she realized she'd never ride
through Paris in a sports car
with the warm wind in her hair
So she let the phone keep ringing
as she sat there softly singing
pretty nursery rhymes she'd memorized
in her Daddy's easy chair

The evening sun touched gently on
the eyes of Lucy Jordan
on the rooftop where she climbed
when all the laughter grew too loud

And she bowed and curtsied to the man
who reached and offered her his hand
and he led her down to the long white car
that waited past the crowd

At the age of 37
she knew she'd found forever
as she rode along through Paris
with the warm wind in her hair

23/01/2011

Top 100 100/41 True colours ( Cindy Lauper 1986)

 

True Colors

 

Extraite du second album de Cindy Lauper 'True colours ' est a mon avis l'une des plus belles chansons de la pétulante Cindy.Sorti sur l'album 'true colours 'en 1986 chez Epic records il fût cependant le seul 'single ' de cet album e décoller vraiment . 3 ans auparavant la  chanteuse avait frappée un grand coup avec 'she's so unusual' son premier album qui comprenait outre  trois  singles ' girl just wanna have fun , ' she bop ' et  'time after time'' qui rencontrèrent un énorme succès un peu  partout sur la planète et furent classés numero 1dans de nombreux pays .'C' est une chanson qui va s'imposer comme   un standard absolu du répertoire de Cindy Lauper ; elle  a été composée par bill Steinberg et tom Kelly  et  qui va  devenir l'une des chansons emblématiques des communautés 'gays ' et lesbiennes aux États -unis 

Née a New York en 1953 Cynthia Ann Stephanie Lauper Thornton Cindy Lauper fut une icône des années 80 qui sut largement profiter de l'explosion du vidéo-clip et de M.T.V pour promouvoir une carrière dont l'apogée se situe entre 1983 et 1989.La carrière de Cindy Lauper marquera nettement le pas au début des années 90 , une période ou elle se marie avec David Thornton rencontré sur le tournage du film 'off and running ' ou elle interprète un petit rôle. A partir de cette date elle va choisir de mettre sa carrière au second plan  ,elle va  toutefois participer au gigantesque projet 'the wall' in berlin (1990) un immense concert  organisé par roger Watersautour de la symbolique du mur de berlin et de l'album 'the Wall ' de Pink Floyd  , elle y  est invitée a  reprendre 'another brick in the wall' le titre majeur de ce celèbre disque.

Depuis  bientôt trois décennies , mis a part ' at last '(2003) un disque de reprises assez inégal ( Piaf - nina Simone - brel )  elle n'a plus enregistré  de disque qui merite d'etre signalé.

En 2004 l'ex génésis Phil Collins en proposera une version sans grand interet sur 'love songs a compilation of old and news"

 

Paroles

 

You with the sad eyes
Don't be discouraged
Oh I realize
It's hard to take courage
In a world full of people
You can lose sight of it all
And the darkness, inside you
Can make you feel so small

But I see your true colors
Shining through

I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors
True colors are beautiful,
Like a rainbow

Show me a smile then,
Don't be unhappy, can't remember
When I last saw you laughing
If this world makes you crazy
And you've taken all you can bear
You call me up
Because you know I'll be there

And I'll see your true colors

Shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors
True colors are beautiful,
Like a rainbow


So sad eyes
Discouraged now
Realize

When this world makes you crazy
And you've taken all you can bear
You call me up
Because you know I'll be there

And I'll see your true colors
Shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors
True colors, true colors


Cos there's a shining through
I see your true colors
And that's why I love you
So don't be afraid to let them show
Your true colors, true colors
True colors are beautiful,
Beautiful, like a rainbow

 

Cindy Lauper- true colours


podcast

 

 

 

Top 100 - 100/42 Surfin ' bird ( The Trashmen 1964)

 

 

 

Les drôles de zigotos qu'on peut voir sur la pochette de ce 45t s'apellent   The Trashmen ,le nom ne vous dira pas grand chose car ce groupe n'a jamais obtenu une grande notoriété ;ils sont issus de Minnéapolis et sont les précurseurs (avec une poignées d'autres dingues) du "surf rock "et du "rock -garage "

Leur notoriété est principalement due à Surfin'Bird (littéralement « l'oiseau qui surfe »), un 'single ' hallucinant  principalement basé sur les deux chansons Papa-Oom-Mow-Mow et The Bird's the Word d'une autre formation The Rivingtons.

Jubilatoire ,inclassable et totalement dingo 'surfin bird ' est une véritable tuerie,un pur moment de rock'n roll  qui me  laisse KO a chaque écoute . De nombreux artistes vont d'ailleurs reprendre  repris ce tube, notamment The Ramones, The Cramps, ou encore  The Beach Boys (excusez du peu ) heu ! vous avez dit  Culte ! vous avez bien raison

 

Paroles 

A-well-a everybody's heard about the bird
B-b-b-bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, the bird is the word
A-well-a bird, bird, bird, well the bird is the word
A-well-a bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, well the bird is the word
A-well-a bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, well the bird is the word
A-well-a bird, bird, b-bird's the word
A-well-a don't you know about the bird?
Well, everybody knows that the bird is the word!
A-well-a bird, bird, b-bird's the word
A-well-a...

A-well-a everybody's heard about the bird
Bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird, bird, bird, b-bird's the word
A-well-a don't you know about the bird?
Well, everybody's talking about the bird!
A-well-a bird, bird, b-bird's the word
A-well-a bird...

Surfin' bird
Bbbbbbbbbbbbbbbbbb... [retching noises]... aaah!

Pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-
Pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow

Papa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Oom-oom-oom-oom-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, papa-oom-oom-oom
Oom-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Papa-a-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, ooma-mow-mow
Papa-oom-oom-oom-oom-ooma-mow-mow
Oom-oom-oom-oom-ooma-mow-mow
Ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, ooma-mow-mow
Well don't you know about the bird?
Well, everybody knows that the bird is the word!
A-well-a bird, bird, b-bird's the word

 

The trashmen - surfin' bird


podcast

 

16/01/2011

Top 100 - 100 /43 Where is my mind? (The Pixies 1988)

 

Originaire de Boston The Pixies fait partie des groupes phares de la scène alternative  américaine des années 80-90 .Le groupe formé de  Black Francis (né Charles Thompson)  Joey Santiago(guitare lead), Kim Deal (basse et chant) et David Lovering (batterie). Le groupe n'a rencontré qu'un succès limité  dans son pays d'origine, mais a été beaucoup mieux accueilli en Europe ou il acquis une grande notoriété

Ce titre est present sur l'album 'surfer rosa ' paru en 1988 premier véritable album du groupe sorti sous le label'  rough trade records ' et produit par Steve Albini  ;l'album ne rencontrera qu'un faible echo aupres du public et lors de sa sortie un seul 'single ' en sera extrait (gigantic)

On raconte qu'Albini utilisa des techniques d’enregistrement peu habituelles ,pour les chœurs de Kim Deal sur Where Is My Mind?,  il enregistra dans une salle de bain, afin d’obtenir un effet d’écho plus vrai que celui fabriqué en studio.

Ce disque préfigure 'Doolitle ' album sorti en 1989 qui va alors propulser la bande de Black Francis sur le chemin du succès  il sera souvent cité comme groupe référence notamment par Kurt Cobain et Radiohead

Deux autres albums suivront  'bossa nova ' (1990) et 'trompe le monde ' (1991) avant la séparation houleuse du groupe en 1993

Le titre " where is my mind ? ' largement utilisé au cinéma" (Fight club' 'janis and john') rencontrera  apres coup un immense succès auprès de la génération "post grunge" , ses paroles surréalistes lui apportent une teinte unique ,elle fait partie depuis de nombreuses années de mes chansons favorites.

Paroles

Oh - stop

With your feet in the air and your head on the ground
Try this trick and spin it, yeah
Your head will collapse
But there's nothing in it
And you'll ask yourself

Where is my mind [3x]

Way out in the water
See it swimmin'

I was swimmin' in the Caribbean
Animals were hiding behind the rocks
Except the little fish
But they told me, he swears
Tryin' to talk to me, coy koi.

Where is my mind [3x]

Way out in the water
See it swimmin' ?

With your feet in the air and your head on the ground
Try this trick and spin it, yeah
Your head will collapse
If there's nothing in it
And you'll ask yourself

Where is my mind [3x]

Oh
With your feet in the air and your head on the ground
Oh
Try this trick and spin it, yeah
Oh
Oh

 

The Pixies - where is my mind


podcast



12/01/2011

Top 100 - 100/44 California Dreamin (The Mamas and the Papas 1965)

The Mamas and The Papas  -california dreamin'


podcast

 

 C'est la chanson mélancolique d'un groupe pour  sa region La chanson a été écrite en 1963 par John et Michelle Phillips pendant qu'ils habitaient à New York, inspirée par le mal du pays ,ce titre va devenir un standard absolu de la période hippie de la fin des années 60

Le solo de flûte est dû au saxophoniste, flûtiste de jazz Bud Shank il apporte au titre cette touche indéfinissable qui le caractérise. The Mamas and Papas reste un groupe marquant de son époque malgré une carrière assez éphémere (1965-1968) California dremin' est enregistrée sur leur premier album 'if you can believe your eyes and ears 'paru en Mars 1966 ;l'album contient un autre grand succès 'monday monday '

Quatre autres albums suivront puis un cinqui(me en 1971 lors d'une tentative  de reformation du groupe (dissout depuis 1968)

Cet immense tube sera repris par une grande quantité d'artistes ,citons (entre autres) José féliciano,(1968) , george Benson (1971) , the four Tops (1969) Mélanie (1978) ou encore Bobby Womack (1968)

En france l'inévitable Richard Anthony  n' a pas attendu longtemps après la sortie du titre pour en proposer une adaptation en français  dçs 1966 sous le titre 'la terre promise '

 

 

 

10/01/2011

Top 100 - 100/45 By Starlight (The Smashing Pumpkins -1995)

 

c'est une petite chanson extraite de 'mellon Collie and infinite sadness' un double album (chroniqué sur ce blog) des Smashing pumpkins groupe américain (Chicago) paru en 1995

Un double album qui bien qu'un peu trop chargé ( 28 morceaux) reste l'un des disque de pop-rock essentiel de ces deux dernières décennies

c'est sur le second CD presque a la fin de ce disque colossal , en plage 13 qu'on  trouvera cette  perle , une chanson qui m'a instantannément scotché par la pureté de la voix de Billy Corgan et par la charge émotionnelle qu'elle dégage.

Comme sortie d'un épais brouillard et apres une lente intro les premiers mots de cette chanson bouleversante surgissent ' by starlight i'll kiss you' le temps est comme suspendu puis les minutes suivantes vous emportent dans un univers sombre et envoûtant   , 'by starlight ' titre fétiche  du groupe  en ce qui me concerne est une immense chanson  qui bien que méconnue au regard des nombreux 'tubes ' de cet album reste indiscutablement ma favorite

Année après année la magie opére avec a  chaque fois davantage d'émotion et de mélancolie car en définitive 'by starlight ' n'est rien d'autre qu'une immense chanson triste et désenchantée,  un chef d'oeuvre qui me hante et me bouleverse a chaque nouvelle écoute. Sa place dans mon top  100 etant totalement non négociable

 

The Smahing pumpkins -  by starlight


podcast

 

 

Paroles

by starlight i'll kiss you
and promise to be your one and only
i'll make you feel happy
and leave you to be lost in mine
and where will we go, what will we do?
soon said i, will know
dead eyes, are you just like me?
cause her eyes were as vacant as the seas
dead eyes, are you just like me?
and all along, we knew we'd carry on
just to belong
by starlight i know you
as lovely as a wish granted true
my life has been empty, my life has been untrue
and does she really know, who i really am?
does she really know me at last
dead eyes, are you just like me?

03/01/2011

Top 100 - 100/46 Je suis un homme (Michel Polnareff 1970)

49132.jpg

 

Michel Polnareff - je suis un homme


podcast

 

Paroles

La société ayant renoncé
A me transformer
A me déguiser
Pour lui ressembler
Les gens qui me voient passer dans la rue
Me traitent de pédé
Mais les femmes qui le croient
N'ont qu'à m'essayer.

Je suis un homme
Je suis un homme
Quoi de plus naturel en somme
Au lit mon style correspond bien
A mon état civil
Je suis un homme
Je suis un homme
Comme on en voit dans les muséums
Un Jules, un vrai
Un boute-en-train, toujours prêt, toujours gai.

A mon procès
Moi, j'ai fait citer
Une foule de témoins
Toutes les filles du coin
Qui m' connaissaient bien
Quand le président m'a interrogé
J'ai prêté serment
J'ai pris ma plus belle voix
Et j'ai déclaré :

Je suis un homme
Je suis un homme
Quoi de plus naturel en somme
Au lit mon style correspond bien
A mon état civil
Je suis un homme
Je suis un homme
Pas besoin d'un référendum
Ni d'un expert pour constater
Qu'elles sont en nombre pair

En soixante dix il n'est pas question
Ce serait du vice
De marcher tout nu
Sur les avenues.
Mais c'est pour demain
Et un de ces jours
Quand je chanterai
Aussi nu qu'un tambour
Vous verrez bien que :

Je suis un homme
Je suis un homme
Et de là-haut
Sur mon podium
J'éblouirai le tout Paris
De mon anatomie
Je suis un homme
Je suis un homme
Quoi de plus naturel en somme
Au lit mon style
Correspond bien à mon état civil.

Je suis un homme
Je suis un homme
Et de là-haut
Sur mon podium
J'éblouirai le tout Paris
De mon anatomie
Je suis un homme
Je suis un homme
Quoi de plus naturel en somme
Au lit mon style
Correspond bien à mon état civil.

Je suis un homme, Je suis un homme La la la la la la la
Je suis un homme, Je suis un homme La la la la la la la
Je suis un homme, Je suis un homme La la la la la la la

 

Les cheveux longs ont toujours étés associés a la culture et aux tendances musicales , des bananes gominées des" fifties" aux "dreadlocks" des" rastas" , des coupes  aux bols des "Mods" aux crêtes des "Punks " des tignasses afro-américaines  a celles des hippies de la contre culture , les cheveux a l'image des looks vestimentaires ont toujours acoompagnés les courants musicaux des époques

Les cheveux longs ont également étés une façon de s'opposer au système  et a une certaine forme de conformisme.Il était courant que les garçons qui les portaient longs dans les années soixante - soixante dix se faisaient regulièrement taxer de tout les noms d'oiseaux classiques , de 'tapette" a "tantouze ", de 'pédale " a 'tarlouze" les superlatifs dégradants ne manquaient pas de fuser  a leurs oreilles , des mots prononçés ou pensés par des individus qui oubliaient que Jésus Christ  , Napoléon ou Beethoven les portait longs eux aussi

'Je suis un homme ' n'est certainement pas la plus connue des chansons de Michel Polnareff , son répertoire est par ailleurs  suffisamment riche pour prétendre figurer dans ce top 100 avec  bon nombre de titres (Lettre A France- Good bye Marilou - le bal des lazes) mais ma préférée par son audace et son culot  est sans aucun doute "je suis un homme' une chanson  qui remet les choses en place  et lui permet de régler ses comptes de la plus élégante des manières avec beaucoup d' humour et un brin de cynisme plutôt bien placé.

 

26/12/2010

Top 100 - 100 /47 Aguas De Março (Antonio Carlos Jobim & Ellis Regina 1974)

'Aguas de Março ' est un titre célèbre composé en 1970, et  immortalisée par le duo Antonio Carlos Jobim et  Elis Regina .

la chanson , véritable patrimoine  de la culture musicale sud américaine nous parle de période de la fin de l’été brésilien réputée pour ses averses, ses trombes d 'eaux et  ses pluies diluviennes.

Selon la légende Antonio Carlos Jobim aurait écrit la chanson lors d'un séjour dans une maisonnette  au bord d’un chemin en construction. En se reposant et revassant il aurait commencé à chantonner "é pau, é pedra, é o fim do caminho"... plus tard, , il s’aperçut que ce thème lui plaisait et ecrivit sur  un morceau de papier qui protégeait le pain

il laissa  vagabonder son imagination et composa les paroles la chanson dans la journée

en 2001, "Águas de Março" a été élue "plus grande chanson brésilienne de tout les temps par un jury de journalistes et de musiciens brésiliens 

 le titre traduit chez nous 'Les eaux de Mars 'sera popularisé par Georges Moustaki figure incontournable de la chanson francaise , compagnon de route (et de lit) d'Edith Piaf  , ami intime de Barbara  dont La carrière musicale sera indissociable de sa découverte  du Brésil et de  la bossa-nova (grace a son ami ecrivain Jorge Amado)

Il proposera en 1973 une version d'Aguas do março "adaptée en Francais et l'enregistra sur son album  "declaration "  paru cette année la

 

 

Antonio carlos Jobim & Ellis Regina -Aguas do marco


podcast

 

 

Georges Moustaki - les eaux de Mars


podcast

Quelques  décennies  plus tard , C 'est Jil Caplan qui a son tour en proposera une très belle version  que l'on peut retrouver sur l'excellent tribute to Antonio Carlos Jobim sorti en 2000 chez XII Bis records ou quantités de groupes et d'artistes de tout horizons (Pizzicato Five  - the walkabouts -bertrand burgalat -Elli medeiros) réadaptent  des classiques du maestro brésilien

Sur la scène internationale la chanson baptisé 'Waters of march ' sera reprise par un grand nombre d'artistes , citons Basia ,Art garfunkel , Cassandra Wilson ou encore  Al Jarreau pour n'en citer que quelques uns 

 

 

Paroles

É pau, é pedra,
é o fim do caminho
É um resto de toco,
é um pouco sozinho

É um caco de vidro,
é a vida, é o sol
É a noite, é a morte,
é o laço, é o anzol

É peroba do campo,
é o nó da madeira
Caingá candeia,
é o matita-pereira

É madeira de vento,
tombo da ribanceira
É o mistério profundo,
é o queira ou não queira

É o vento ventando,
é o fim da ladeira
É a viga, é o vão,
festa da cumeeira

É a chuva chovendo,
é conversa ribeira
Das águas de março,
é o fim da canseira

É o pé, é o chão,
é a marcha estradeira
Passarinho na mão,
pedra de atiradeira

É uma ave no céu,
é uma ave no chão
É um regato, é uma fonte,
é um pedaço de pão

É o fundo do poço,
é o fim do caminho
No rosto o desgosto,
é um pouco sozinho

É um estrepe, é um prego,
é uma ponta, é um ponto
É um pingo pingando,
é uma conta, é um conto

É um peixe, é um gesto,
é uma prata brilhando
É a luz da manhã,
é o tijolo chegando

É a lenha, é o dia,
é o fim da picada
É a garrafa de cana,
o estilhaço na estrada

É o projeto da casa,
é o corpo na cama
É o carro enguiçado,
é a lama, é a lama

É um passo, é uma ponte,
é um sapo, é uma rã
É um resto de mato,
na luz da manhã

São as águas de março
fechando o verão
É a promessa de vida
no teu coração

É uma cobra, é um pau,
é João, é José
É um espinho na mão,
é um corte no pé

São as águas de março
fechando o verão
É a promessa de vida
no teu coração

É pau, é pedra,
é o fim do caminho
É um resto de toco,
é um pouco sozinho

É um passo, é uma ponte,
é um sapo, é uma rã
É um belo horizonte,
é uma febre terçã

São as águas de março
fechando o verão
É a promessa de vida
no teu coração

25/12/2010

Top 100 - 100/48 Mr tambourine man (The Byrds 1965)

En 1964 Dylan ecrit  Mr. Tambourine Man   une de ses plus celebres compositions  il rencontre les membres des Byrds et  leur fait écouter La chanson alors qu'elle n'est pas encore publiée, le groupe de Roger Mc Guin encore balbutiant a une idée fort simple mais étonnante  pour en faire un tube : l'électrifier.

Les choses auraient pu se borner à une simple reprise, mais les Byrds vont  inventer  un nouveau genre, le folk rock. Après le single, qui atteint le sommet des charts aux États-Unis et au Royaume-Uni, le premier album du groupe , Mr. Tambourine Man, sort au début de l'année 1965 (il contient par ailleurs 4 titres empruntés a Bob Dylan ce dernier restant comme la référence absolue du  groupe)

 La version psychédelique  proposée par The Byrds restera comme l'un des rares exemples de reprises qui rivalise voire qui surpasse l'original  ,Sortie  avant même celle   de Dylan (qui paraitra sur l'album 'bringing it all back home" en 1965), le titre bien qu'écourté atteignit la première place du Billboard Hot. La version de Dylan dure 5:29 et comprend quatre couplets, alors que celle des Byrds n'inclut que le second couplet et dure 2:30.

Bien entendu les Byrds ne seront pas les seuls a reprendre la chanson ecrite par Dylan et beaucoup l'ajouteront a leur répertoire. En france c'est Hugues Auffray qui en proposera une version traduite en français sinon signalons la merveilleuse reprise de Melanie , grande icone  du milieu hippie ou encore celle des Beau Brummels en 1966 sur l' album 'Beau Brummels 66 ' un  disque uniquement consacré a des covers (Beatles , Dylan , Stones ,ect....)

 

 The Byrds - Mister tambourine man


podcast

 

 Paroles

Hey! Mr. Tambourine Man, play a song for me
I'm not sleepy and there ain't no place I'm going to
Hey! Mr. Tambourine Man, play a song for me
In the jingle jangle morning, I'll come followin' you

Take me for a trip upon your magic swirling ship
All my senses have been stripped
My hands can't feel to grip
My toes too numb to step
Wait only for my bootheels to be wandering

I'm ready to go anywhere, I'm ready for to fade
Into my own parade
Cast your dancing spell my way
I promise to go under it

Hey! Mr. Tambourine Man, play a song for me
I'm not sleepy and there ain't no place I'm going to
Hey! Mr. Tambourine Man, play a song for me
In the jingle jangle morning, I'll come followin' you

 

 

 Mélanie - Mister tambourine man


podcast

 

23/12/2010

Top 100 - 100/49 Come Together ( The Beatles 1969)

Dans l'impossible classement des  plus grandes chansons des Beatles je n'ai qu'une certitude c'est que "Come togetherest assurée de figurer en bonne place tant cette fantastique chanson écoutée des centaines et des centaines de fois provoque en moi a chaque fois  des frissons de bonheur .

Ce premier titre de l'album  Abbey  road' disque  mythique a la celebrissime pochette (John,Paul,George et Ringo sur le passage clouté) fut enregistrée  le 31 octobre 1969 'Come together' est créditée Paul Mc Cartney et John Lennon mais il semble que ce soit plutôt John qui soit a l'origine de ce titre historique. Selon la légende John aurait souhaité s'inspirer du personnage de Timothy Leary ( écrivain et psychologue  militant pour l'utilisation scientifique des drogues et notamment du LSD pendant les années 1960 )  Mc Cartney dans un premier temps et Harrison ensuite ont apportés chacun leur tour une précieuse contribution pour aboutir a ce chef d'oeuvre intemporel .

Come Together devant à l'origine être l’hymne de campagne pour la tournée électorale de Timothy Leary, il est évident que les paroles originales traitaient d’un message politique. Dans la version définitive proposée sur  ' Abbey Road ', la majorité des paroles furent donc  improvisées et s’approchent du « nonsense », donc aucune interprétation ne peut être véritablement fournie pour les paroles, sauf pour le refrain, qui traite d’un thème propre à l’ère hippie, a savoir " l’amour universel"

Curieusement cette chanson fut tout d'abord interdite d'antenne pour cause de menace de procès de la marque Coca-Cola citée dans la chanson. Pour  bien mesurer tout l'étendue du  génie créatif des fab 4 il convient  de  rappeler que sur la sortie 'single ' de 'come together'  figurait une  face B qui  n'était autre que  'something' autre titre mythique du répertoire des Beatles 

Come together sera bien évidemment repris a toutes les sauces  et on trouvera du bon et du  (beaucoup) moins bon citons parmi toutes les  'covers ' que j'ai pu écouter les excellentes versions de Ike & Tina Turner , de Delbert Mc Clinton ,d'Aerosmith ou encore d'Alika et Nueva Alienza (sur l'etonnante compilation 'el album verde -tributo at the Beatles en 2005).

la version( inutile) proposée par Mickael Jackson en 1995 sur l 'album History s 'avérant par contre plus que dispensable

Enfin coté déconnade et second degré signalons les Ludwig Von 88  qui ont  bien délirés autour de cette chanson sur leur album '17 plombs  pour péter les tubes " paru en 1994

 

 The Beatles - come together


podcast

 

 Paroles

Here come old flattop he come grooving up slowly
He got joo-joo eyeball he one holy roller
He got hair down to his knee
Got to be a joker he just do what he please

He wear no shoeshine he got toe-jam football
He got monkey finger he shoot coca-cola
He say "I know you, you know me"
One thing I can tell you is you got to be free
Come together right now over me

He bag production he got walrus gumboot
He got Ono sideboard he one spinal cracker
He got feet down below his knee
Hold you in his armchair you can feel his disease
Come together right now over me

He roller-coaster he got early warning
He got muddy water he one mojo filter
He say "One and one and one is three"
Got to be good-looking 'cause he's so hard to see
Come together right now over me

 

 

22/12/2010

Top 100 - 100/50 L'Homme a la moto (Edith Piaf 1956 )

 

 2v7x6oy.jpg

Incontournable Piaf avec un répertoire qui bien qu'archi connu suscite a chaque écoute l'admiration et forçe le respect

la chanson raconte la triste destinée d'un loubard qui, après avoir quitté sa petite amie, trouve la mort en percutant une locomotive avec sa moto.la version d'Edith Piaf est sans aucun doute bien supérieur non seulement a l'original des Cheers mais a toutes les covers par la suite (Chris Spedding -,Brigitte Fontaine, The Diamonds )

 Ma favorite n'est pourtant pas une chanson originale chantée par la môme  mais une reprise d'un standard teenager des années 50  sorti sous le titre ' Black Denim Trousers And Motorcyle Boots' et popularisé par The Cheers

La chanson est signée par le duo Leiber & Stroller  (les compositeurs de 'Hound Dog ' ou de 'stand by me ' )  c'est le parolier français Jean Dréjac, qui adapte le titre dans notre langue et propose a Piaf de l'interpréter

Piaf avec sa voix tonitruante , son energie ,son soufle dynamite la chanson et nous offre une reprise rock 'n roll car elle quitte vraiment l'univers de la variété pour entrer dans le monde du rock avec un talent et une fougue inégalé.

 

Paroles

Il portait des culottes, des bottes de moto
Un blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos
Sa moto qui partait comme un boulet de canon
Semait la terreur dans toute la région.

Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"
Il avait une petite amie du nom de Marie-Lou
On la prenait en pitié, une enfant de son âge
Car tout le monde savait bien qu'il aimait entre tout
Sa chienne de moto bien davantage...
{au Refrain}

Marie-Lou la pauvre fille l'implora, le supplia
Dit : "Ne pars pas ce soir, je vais pleurer si tu t'en vas..."
Mais les mots furent perdus, ses larmes pareillement
Dans le bruit de la machine et du tuyau d'échappement
Il bondit comme un diable avec des flammes dans les yeux
Au passage à niveau, ce fut comme un éclair de feu
Contre une locomotive qui filait vers le midi
Et quand on débarrassa les débris...

On trouva sa culotte, ses bottes de moto
Son blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos
Mais plus rien de la moto et plus rien de ce démon
Qui semait la terreur dans toute la région...

 


Edith Piaf  -l'homme  a la moto


podcast

 

 L'Original de la chanson par The Cheers -Black Denim Trousers And Motorcycle Boots


podcast

Top 100 - 100/51 Roadrunner ( The Modern Lovers 1976)

 File:Modernlovers.jpg

 

The Modern Lovers - Roadrunner


podcast

Je me souviens précisément de mon excitation lorsque je suis tombé dans une boutique d'Amsterdam sur la réédition Cd de l'unique album des Modern Lovers (CD Introuvable en France cette époque)

Ce disque fabuleux a bien failli pourtant ne jamais exister , en effet  il  fallut longtemps aux Modern Lovers pour enregistrer cet excellent album, précurseur de la vague punk  et new wave de la fin des années 70

Commencées fin 1971 à Boston, poursuivies au printemps 1972, et terminées en été 1973 à Los Angeles, les sessions d'enregistrement ne débouchèrent sur aucune sortie d'album. Miné par des problèmes internes, lâché par sa maison de disques Warner Bros, lasse d'attendre, le groupe de Jonathan Richman se sépare au début de 1974 en n'ayant rien publié. Il faudra attendre 1976 pour que Jonathan Richman, dépositaire du nom et des bandes enregistrées, édite l'album sur un petit  label indépendant avec les titres produits par John Cale.

Sur cet Album mythique qui comprend a la base 9 titres  (puis 12 dans sa réedition) se trouve 'Road runner ' un standard absolu de rock garage ,un titres fondamental du rock -punk  un morceau court, rapide énergique  dépouillé et construit autour d' une structure sur  deux accords.

La bande de furieux emmenée tambour battant par Jonathan Richman un fondu  total du Velvet underground   Jerry Harrison (qui rejoindra les Talkings Heads  par la suite) ,et David Robinson (qui rejoindra de son coté The Cars )  n'enregistrera plus rien apres ce chef d'oeuvre ,leur groupe restera néammoins  un meteorite dans l'histoire du rock

'roadrunner' leur unique 'single ' restant a jamais leur hymne , un standard fondateur du 'punk rock d'une grande modernité et d'une redoutable énergie.

Paroles

One two three for five six!

Roadrunner, roadrunner
Going faster miles an hour
Gonna drive past the Stop 'n' Shop
With the radio on
I'm in love with Massachusetts
And the neon when it's cold outside
And the highway when it's late at night
Got the radio on
I'm like the roadrunner

Alright
I'm in love with modern moonlight
128 when it's dark outside
I'm in love with Massachusetts
I'm in love with the radio on
It helps me from being alone late at night
It helps me from being lonely late at night
I don't feel so bad now in the car
Don't feel so alone, got the radio on
Like the roadrunner
That's right

Said welcome to the spirit of 1956
Patient in the bushes next to '57
The highway is your girlfriend as you go by quick
Suburban trees, suburban speed
And it smells like heaven(thunder)
And I say roadrunner once
Roadrunner twice
I'm in love with rock & roll and I'll be out all night
Roadrunner
That's right

Well now
Roadrunner, roadrunner
Going faster miles an hour
Gonna drive to the Stop 'n' Shop
With the radio on at night
And me in love with modern moonlight
Me in love with modern rock & roll
Modern girls and modern rock & roll
Don't feel so alone, got the radio on
Like the roadrunner
O.K., now you sing Modern Lovers

(Radio On!)
I got the AM
(Radio On!)
Got the car, got the AM
(Radio On!)
Got the AM sound, got the
(Radio On!)
Got the rockin' modern neon sound
(Radio On!)
I got the car from Massachusetts, got the
(Radio On!)
I got the power of Massachusetts when it's late at night
(Radio On!)
I got the modern sounds of modern Massachusetts
I've got the world, got the turnpike, got the
I've got the, got the power of the AM
Got the, late at night, rock & roll late at night
The factories and the auto signs got the power of modern sounds
Alright

 

21/12/2010

Top 100 - 100/52 Cello song (Nick Drake -1969)

 

Cela tient du miracle , véritablement du miracle cette alchimie , cette émotion,ce sentiment d'apesanteur et d'espace que l'on ressent  a l'écoute des chansons de Nick Drake

Incompris ,négligé de son vivant l'artiste est devenu au fil des années une référence en matière d'auteur compositeur  folk. N'importe quel titre extrait de son fantastique premier album 'Five leves left 'paru en 1969 pourrait figurer dans ce top 100 j'ai retenu 'cello song' une chanson qui synthétise parfaitement le coté troubadour et poète de Nick Drake artiste maudit et injustement méconnu de notre époque 

Drake souffre très jeune  de dépression profonde  et d'insomnie chronique  cette souffrance ,ce mal de vivre se caractérise par un  mal intérieur profond qui se reflète  dans ses compositions musicales mais également dans  les paroles de ses chansons

Après son troisième album, Pink Moon (1972), il abandonne concerts et enregistrements et se retire loin du monde chez ses parents, dans la campagne du Warwickshire. Le 25 novembre 1974, il meurt d'une surdose d'amitriptyline, un antidépresseur, à l'âge de 26 ans.

 

Nick Drake - cello song


podcast

 

Paroles

Strange face, with your eyes
So pale and sincere.
Underneath you know well
You have nothing to fear.
For the dreams that came to you when so young
Told of a life
Where spring is sprung.

You would seem so frail
In the cold of the night
When the armies of emotion
Go out to fight.
But while the earth sinks to its grave
You sail to the sky
On the crest of a wave.

So forget this cruel world
Where I belong
I'll just sit and wait
And sing my song.
And if one day you should see me

Voir  ici la chronique de 'Five leaves left'

http://jimboland.hautetfort.com/archive/2007/06/03/five-leaves-left-nick-drake-1969.html

 

19/12/2010

Top 100 - 100/53 Streets of Philadelphia (Bruce Springsteen 1994)

bruce%20springsteen%20-%20streets%20of%20philadelphia.jpg

 

Bruce Springsteen - streets of Philadelphia


podcast

 

Au début de l'année 1993, Jonathan Demme, réalisateur de Philadelphia, demande à Bruce Springsteen, d'écrire une chanson pour le film en cours, et en juin, après la conclusion du Other Band Tour, Bruce Springsteen écrit puis enregistre cette merveille absolue

Ce titre va rencontrer un immense succès partout dans le monde La chanson a été incluse dans l'album All Time Greatest Movie Songs,(1999) Elle obtient plusieurs récompenses notamment aux Grammy Awards, en 1994 .'Streets of Philadelphia' a obtenu aussi la reconnaissance du monde du cinéma en obtenant l'Oscar de la meilleure chanson originale.tandis que Tom Hanks recevait quant a lui l'oscar du meilleur acteur pour le bouleversant role de Andrew sans ce film inoubliable

 

Paroles

I was bruised and battered and I couldnt tell
What I felt
I was unrecognizable to myself
I saw my reflection in a window I didn't know
My own face
Oh brother are you gonna leave me
Wastin´away
On the streets of philadelphia

I walked the avenue till my legs felt like stone
I heard the voices of friends vanished and gone
At night I could hear the blood in my veins
Black and whispering as the rain
On the streets of philadelphia

Aint no angel gonna greet me
Its just you and I my friend
My clothes don't fit me no more
I walked a thousand miles
Just to slip the skin

The night has fallen, Im lyinawake
I can feel myself fading away
So receive me brother with your faithless kiss
Or will we leave each other alone like this
On the streets of philadelphia

Top 100 - 100/54 Riders on the storm ( The Doors 1971)

Ridersonthestorm.jpg

 

The Doors - riders on the storm


podcast

 

Sans doute ma chanson preférée des Doors extraite de leur ultime album 'L.A Woman paru en 1971 .J'ai toujours pensé (cela n'engage que moi ) que les 2 disques incontournables des Doors étaient le premier('the Doors 1968) et le dernier ( L.A.Woman 1971) officielle

 'riders on the storm ' est aussi dernier le enregistrement du groupe de Jim Morisson

Ce titre fut longtemps associé a la fermeture d'une discothèque du boulevard de Clichy que je fréquentais (trop) régulièrement cette chanson avec son intro envoûtante si particulière signifiait aux derniers clients qu'il fallait rentrer se coucher ,les lumières s'allumaient alors et nous reconduisaient jusqu'à la sortie ou nous retrouvions le trottoir de Montmartre au petit jour

17/12/2010

Top 100 - 100/55 Il voyage en solitaire (Gerard Manset 1974)

113968391.jpg

 

Gerard Manset - il voyage en solitaire


podcast

 

Comment ne pas me souvenir que lorsque le compact -disc est arrivé  et que peu a peu j'ai remplacé a la fois mes cassettes audio et mes vinyles que le premier album acheté était l'album de Manset ma cassette usée jusqu'à la corde des écoutes répétées des chansons d'un album qui a marqué ma vie?

La chanson 'il voyage en solitaire ' qui s'appelait a l'origine  'il chante la terre 'est présente sur l'album 'Manset' elle va rencontrer un grand succès au milieu des années 70 ,un succès qui va contrarier son auteur le mystérieux Gerard Manset  un artiste multi facettes (compositeur interprète mais aussi peintre, photographe et écrivain) il composera en réaction a ce succès l'album 'rien a raconter ' en 1976

le mythe Mansetest deja en marche alimenté par la volonté de l'artiste de rester secret et totalement libre (pas d'apparition TV pas  de concert , peu de collaborations) il reste seul maître a bord de sa musique et de ses oeuvres car on peut dans le cas du personnage parler  véritablement d'oeuvre s tant le travail proposé est a des années lumières de tout ce qu'on peut entendre notamment dans le  triste magma musical français des années 70

Influencé par les Beatles ( et notamment par l'album album blanc de 1968 mais aussi par PinK Floyd il est l'auteur d'un des premiers album concept en france ('la mort d'Orion' en 1970)

Il sera occasionnellement  le producteur d'un groupe mythique français 'Ange ' et celui de William Shelleret travaillera ces dernières années avec Alain Bashung pour le dernier album de celui ci 'Bleu pétrole' ou Manset signe trois titres dont le monumental ' comme un légo '

Grand Admirateur de Manset , Bashung reprendra par ailleurs 'il voyage en solitaire ' sur cet album

il y fort a parier que l'homme n'apprécierait pas trop de figurer dans un top 100 , tant pis je prend le risque sa présence me semble une évidence incontournable

 

Alain Bashung -il voyage en solitaire


podcast

 

 Paroles

Il voyage en solitaire
Et nul ne l'oblige à se taire.
Il chante la terre.
Il chante la terre

Et c'est une vie sans mystère
Qui se passe de commentaires.
Pendant des journées entières,
Il chante la terre.

Mais il est seul.
Un jour,
L'amour
L'a quitté, s'en est allé
Faire un tour de l'autre côté
D'une ville où y'avait pas de place
Pour se garer.

Il voyage en solitaire
Et nul ne l'oblige à se taire.
Il sait ce qu'il a à faire.
Il chante la terre.

Il reste le seul volontaire
Et, puisqu'il n'a plus rien à faire,
Plus fort qu'un armée entière,
Il chante la terre

Mais il est seul.
Un jour,
L'amour
L'a quitté, s'en est allé
Faire un tour de l'autre côté
D'une ville où y'avait pas de place
Pour se garer
Et voilà le miracle en somme,
C'est lorsque sa chanson est bonne,
Car c'est pour la joie qu'elle lui donne
Qu'il chante la terre.

15/12/2010

Top 100 - 100/56 The Magnificent seven (The Clash 1980)

103709.jpg

 

 The Clash - the magnificent seven


podcast

De tout les groupes de la période "Punk "il ne fait désormais aucun doute que  The Clash reste le plus complet ,le plus cohérent,  le plus engagé au niveau des textes  et donc le plus  intéréssant de tous C'est également celui qui aura le mieux résisté au temps

'The Magnificent seven ' est un titre   présent sur le triple album des Clash 'Sandinista ' paru en decembre 1980  presque un an jour pour jour apres le légendaire 'London calling ' quatrième album du groupe ce disque qui comporte 36 chansons contient egalement des incontournables de la bande a Strummer notamment le fabuleux 'police on my back '

Avec Sandinista!, le groupe fait le lien entre le punk et le reggae, en passant entre autres par le dub, le rythm and blues, le calypso ou le gospel. L'album est clairement influencé par le reggae et en particulier le travail du producteur Lee « Scratch » Perry, qui a déjà travaillé avec le groupe

The Magnificent Seven est inspirée du rap old school de New York, tel que The Sugarhill Gang et Grandmaster Flash. A l'époque, le rap en est à ses balbutiements. Le groupe, en particulier Mick Jones, est impressionné par ce nouveau genre musical La chanson est enregistrée en avril 1980 aux studios Electric Lady de New York Elle est construite autour un riff de basse joué par Norman Watt-Roy des Blockheads. Joe Strummer improvise les paroles, une technique qu'il utilisera également pour créer Lightning Strikes (Not Once But Twice), l'autre rap de Sandinista!. The Magnificent Seven représente la première tentative d'écriture de rap par un groupe de rock et l'un des premiers exemples d'enregistrement hip hop avec un contenu politique et social

 

 Paroles

The Magnificent Seven !
Ring! ring! its 7:00 a.m.!
Move yourself to go again
Cold water in the face
Brings you back to this awful place
Knuckle merchants and you bankers, too
Must get up an learn those rules
Weather man and the crazy chief
One says sun and one says sleet
A.m., the f.m. the p.m. too
Churning out that boogaloo
Gets you up and gets you out
But how long can you keep it up?
Gimme Honda, gimme Sony
So cheap and real phony
Hong kong dollars and Indian cents
English pounds and Eskimo pence

You lot! what?
Dont stop! give it all you got!
You lot! what?
Dont stop! yeah!

Working for a rise, better my station
Take my baby to sophistication
Shes seen the ads, she thinks its nice
Better work hard - I seen the price
Never mind that its time for the bus
We got to work - an youre one of us
Clocks go slow in a place of work
Minutes drag and the hours jerk

When can I tell em wot I do?
In a second, maaan...oright chuck!

Wave bub-bub-bub-bye to the boss
Its our profit, its his loss
But anyway lunch bells ring
Take one hour and do your thanng!
Cheeesboiger!

What do we have for entertainment?
Cops kickin gypsies on the pavement
Now the news - snap to attention!
The lunar landing of the dentist convention
Italian mobster shoots a lobster
Seafood restaurant gets out of hand
A car in the fridge
Or a fridge in the car?
Like cowboys do - in t.v. land

You lot! what? dont stop. huh?

So get back to work an sweat some more
The sun will sink an well get out the door
Its no good for man to work in cages
Hits the town, he drinks his wages
Youre frettin', youre sweatin'
But did you notice you aint gettin'?
Youre frettin', youre sweatin'
But did you notice you aint gettin' anywhere ?
Dont you ever stop long enough to start?
To take your car outta that gear
Dont you ever stop long enough to start?
To get your car outta that gear
Karlo Marx and Freidrich Engels
Came to the checkout at the 7-11
Marx was skint - but he had sense
Engels lent him the necessary pence

What have we got? yeh-o, magnificence!!

Luther king and mahatma gandhi
Went to the park to check on the game
But they was murdered by the other team
Who went on to win 50-nil
You can be true, you can be false
You be given the same reward
Socrates and milhous nixon
Both went the same way - through the kitchen
Plato the greek or rin tin tin
Whos more famous to the billion millions?
News flash: vacuum cleaner sucks up budgie
Oooohh...bub-bye

Magnificence!!
The Magnificent Seven !

11/12/2010

Top 100 - 100/57 Suspicious Minds (Elvis Presley 1969)

Elvis-Presley-Mentes-Suspicaces-348131.jpg

Ce titre fantastique de Presley reste pour moi LE  monument absolu de la discographie du 'King ' il sera aussi le dernier numero 1 des charts US de l'artiste (son 18ème excusez du peu !)

Ecrit en 1969 par  Mark James 'Suspicious minds" est un pur bonheur  rock'n roll , la voix d'Elvis  emmène la chanson très haut  , Ce  titre que Elvis jouera régulierement dans ses concerts est incontestablement l' un des chefs d'oeuvres de la seconde partie de carrière de l'artiste

C'est a l'occasion du celebrissime concert en Mondiovision 'Aloha from hawaii "enregistré en janvier 1973 que j'ai entendu ce titre pour la première fois. Ce jour la un Elvis vieillissant et bouffi (il va mourir 4 ans plus tard) délivrera une performance incroyable qui restera dans toutes les  mémoires

C'est plus tard que je découvrirai la version 'live ' plus dépouillée gravée sur l'album' Elvis in person at the international hotel/Back in Memphis  '  Un disque inoui enregistré par le King en novembre 1969 cette version restera inégalée

Plusieurs artistes ont repris 'suspicious minds " au cours des décennies , citons parmi les 'covers'  les  plus réussies Waylon jennings (1970) Candi Staton (1982) et Dwight Yoakam (1992), parmi les plus dispensables la version épouvantable des Fine youngs cannibals ( 1986) et enfin la reprise étonnante de Miss Kittin and the Hacker (2009)

 

Elvis Presley - suspicious minds


podcast

 

Paroles

We're caught in a trap
I can't walk out
Because I love you too much baby

Why can't you see
What you're doing to me
When you don't believe a word I say?

We can't go on together
With suspicious minds
And we can't build our dreams
On suspicious minds

So, if an old friend I know
Drops by to say hello
Would I still see suspicion in your eyes?

Here we go again
Asking where I've been
You can't see these tears are real
I'm crying

We can't go on together
With suspicious minds
And be can't build our dreams
On suspicious minds

Oh let our love survive
Or dry the tears from your eyes
Let's don't let a good thing die

When honey, you know
I've never lied to you
Mmm yeah, yeah