Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2011

Top 100 -100/40 The balad of Lucy Jordan (Marianne Faithfull 1979)

 

 

Marianne faithfull - the  ballad of Lucy Jordan


podcast

 

C'est une chanson que j'ai longtemps crue écrite par Marianne Faithfull en personne   ce n'est pourtant pas  le cas , cette magnifique chanson chargée d'émotion 'est une reprise  d'un titre  composé en 1972 par Shel Silverstein (1930-1999)  poète compositeur et scénariste américain  pour le groupe Docteur Hook & The medicine show

Le titre ne rencontra aucun écho et la chanson aurait pu tomber dans l'oubli si l'égerie des Rolling Stones n'avait décidé de la reprendre sur son plus abouti des albums 'broken english '

En 1981 la version de faithfull illustrera le film de Dusan Makevejev 'les fantasmes de Md Jordan ,plus tard Ridley Scott la choisira également pour la bande- son du magnifique Thelma et Louise ( 1991)

Présente dans le fantastique album 'Broken english '(1979) chroniqué sur ce blog (voir lien ci dessous) , ce titre  me plonge a chaque écoute dans une inexplicable mélancolie.  Est ce  la voix grave  et unique de Faithfull ? , est ce le parcours chaotique de cette artiste atypique  ( par ailleurs  fille de la baronne Erisso et d'un espion de la couronne britannique mais aussi petite- nièce du baron Léopold Von Sacher-Masoch, instigateur du masochisme)? j'ai depuis des années une profonde affection et un profond respect pour marianne faithfull , égérie,  star incontestable dont la vie entre paillettes et poubelles m'a toujours fascinée  

Je ne suis pas vraiment capable de fournir d'explications aux vibrations et aux émotions que  provoque cette chanson  chez moi   ,je constate tout simplement  que 'the  ballad of lucy Jordan ' revient dans mes play-lists régulièrement et inlassablement sa place dans mon top 100 est par conséquent  totalement indiscutable

 

a noter que 'the ballad of Lucy Jordan ' n'est pas  la seule cover de ce merveilleux album , precipitez vous pour découvrir la reprise habitée et sublime du "working class hero ' de John lennon, frissons garantis

 

 

chronique de 'Broken english'

http://jimboland.hautetfort.com/archive/2004/12/18/marian...

 

Paroles

 

Paroles
The morning sun touched lightly on
the eyes of Lucy Jordan

In a white suburban bedroom
in a white suburban town

And she lay there neath the covers
dreaming of a thousand lovers
til the world turned to orange
and the room went spinning round

At the age of 37
she realized she'd never ride
through Paris in a sports car
with the warm wind in her hair
So she let the phone keep ringing
as she sat there softly singing
pretty nursery rhymes she'd memorized
in her Daddy's easy chair

Her husband he's off to work
and the kids are off to school
and there were oh so many ways
for her to spend her days

She could clean the house for hours
or rearrange the flowers
or run naked through the shady street
screaming all the way

At the age of 37
she realized she'd never ride
through Paris in a sports car
with the warm wind in her hair
So she let the phone keep ringing
as she sat there softly singing
pretty nursery rhymes she'd memorized
in her Daddy's easy chair

The evening sun touched gently on
the eyes of Lucy Jordan
on the rooftop where she climbed
when all the laughter grew too loud

And she bowed and curtsied to the man
who reached and offered her his hand
and he led her down to the long white car
that waited past the crowd

At the age of 37
she knew she'd found forever
as she rode along through Paris
with the warm wind in her hair

Les commentaires sont fermés.