Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2012

The Clash (The Clash 1977)

 

 

The Clash  - Janie Jones


podcast



 

The Clash  - London's burning


podcast

 

 

C 'est un Album qui au même titre que l'album des Sex Pistols fait partie de l'histoire du rock .

Baptisé sobrement The Clash et paru en Avril  1977 il dynamite  la fin des seventies et propulse le mouvement punk sur le devant de la scène

Alter  ego du 'never mind the bollock ' pour l'energie et la violence ,il est cependant nettement plus engagé politiquement ( a l'image du groupe  durant toute leur carrière)

recevoir 35 ans apres sa  sortie ,  les missiles envoyés par Joe Strummer et Mick Jones les deux têtes pensantes de ce groupe furieux procure un sentiment  et un frisson irrésistible et inexplicable

On retrouve ici les fondamentaux sur lesquels The Clash batiront leur fantastique carrière ,un grand nombre des titres présents  sur ce premier album (encensé par la presse musicale lors de sa  parution) seront présents  sur les compilations du groupe tant des brulôts  comme 'Janie Jones ", "white riot '  " London's burning"  ' ou 'career opportunities ' sont représentatifs de tout ce que le punk va apporter comme renouveau au rock vieillissant de cette époque

Et que dire de la fantastique reprise du 'Police & thieves " de Junior Marvin  merveille du genre et symbole du mélange des genres caractéristique aux Clash

Appellant au rejet des Etats unis  et a  l'émeute au travers du cinglant  'I'm so bored with  the U.S.A'  l'album ne sort pas en Amerique 

Une version retravaillée et quelque  peu différente sortira cependant en 1979 (une version ou on retrouve 'I fough the law ' une reprise de Sonny Curtis and the crickets ainsi que  'white man with Hammersmith palais " 'jail guitar doors ' 'complete control ' et  'clash city rockers ' titres non présents  sur la version britannique de 1977

13:06 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.