Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2012

Romanzo Criminale (Michele Placido 2006)

 

 

Si le roman de Giancarlo De Cataldo (paru en 2002) avait fait grand bruit sur la scène littéraire  que penser de cette adaptation cinématographique signée Michele Placido acteur et metteur en scène italien réalisée quelques années après la parution du célèbre roman?

Malgré des critiques plutôt bonnes, voir tres bonnes j'ai trouvé le film plat , lent , sans envergure et si la toile de fond semblait passionnante  et matière a proposer une lecture historique  politique et sociale intéréssante je n'ai pas une seule seconde adhéré au scénario et a son traitement  

Évidemment Michele Placido mêle l’Histoire à la fiction . l'histoire , bien entendu  c'est  l’Italie des ' années de plomb ' ,celle du terrorisme des brigades rouges , de l'assassinat d'Aldo Moro, de l'attentat de la gare de Bologne  Romanzo Criminale est donc construit donc autour de cette réalité historique   et s'attache  les services de la fiction  contant  un récit aux allures de légende : l’histoire d’une ascension et celle d’une chute d'une bande de jeunes  caïds (la bande de la Magliana) entrainés dans la violence et la tourmente de  leur époque

Melant mise en scène (plutot maladroite) et images d'archives le film inspirés de faits réels mais construit autour de personnages fictifs se veut sérieux , un  peu prétentieux , froid a l'image des anti héros et de leurs pseudonymes un peu douteux 'le libanais', l'e froid ' 'le dandy ''' le buffle '

A la limite de la caricature les acteurs  peu inspirés sont de toute évidence le point faible du film  et mis a part le personage de Patrizia (Anna Mouglalis formidable )  les comédiens sont stereotypés et peu crédibles

le film malgré sa toile de fond  passionnante   ronronne  tres vite , se regarde un peu le nombril et s'etire longuement pour finir par ennuyer 

je n'y ai vu a aucun moment une fresque cinématographique  rapellant l"oeuvre de Sergio Leone , reference a la fresque  ultime 'il était une fois en Amerique' (dixit 'le nouvel observateur ou tele 7jours) mais sans doute suis -je passé a coté du film ?

Dans un genre semblable j'avais nettement préféré  la Bande a Baader ( Uli .Edel 2008)

 

13:05 Publié dans cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.