Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2008

La colline a des yeux ( Wes Craven 1977)

18454841_w434_h_q80.jpg

 

Revoir ce film dont un remake a été réalisé récemment par Alexandre Aja  m'a replongé quelques années en arrière a une époque ou une invention incroyable débarque dans les foyers  a savoir le magnétoscope.

A la fin des années 70 quand celui ci  fait son entrée dans les salons  c'est une véritable révolution, jusque la pas de chaînes câblées et encore moins  de Canal + ,juste trois  chaînes avec des programmes cinéma on ne peut plus conventionnels , seul tard dans la nuit du dimanche le cinéma de minuit propose de sortir un peu des sentiers battus mais il ne programme que des "classiques" pas de place évidemment pour les films d' horreur ou les films 'gore'

alors nous voila dans les videos clubs a déambuler dans les rayons en découvrant médusés des jaquettes de films aux titres évocateurs .

Et le choix est immense , derrière les jaquettes  et les titres chocs , des films venus d'un peu partout , des films de zombies, de fantômes ; de tueurs , de possession , de cannibales, de maisons hantées ,de malédictions , des films de sorcières, de démons , des films de loups-garous , de mutants, de mondes perdus, avec tout ce qu'il faut de monstres, de cinglés, de tueurs , de créatures  .... bref un choix déléctable pour le spectateur qui rêve d'avoir  vraiment peur  et qui peut désormais repartir avec sous le bras  la V.H.S de '"massacre a la tronçonneuse" , "cannibal holocaust,"  "vendredi 13" , "hurlements" "les raisins de la mort '  "Suspiria " "l'antéchrist"  ou encore "la maison pres du cimetière" pour ne citer que quelques exemples au hasard.

Certains des metteurs en scène de ces films d"'un genre "nouveau" deviendront des réalisateurs cultes (Mario BavaWes Craven , Dario Argento, George Romero , Tobe Hooper .....)  d'autres seront oubliés , beaucoup comme pour les westerns dans les années 60 se cacheront derrière des pseudonymes  mais certains de ces films feront l'objet de remakes ou inspireront d'autres  réalisateurs de nombreuses années plus tard .

Pour ce qui est de 'la colline a des yeux' il faut savoir qu'il a ,  lors de sa sortie cinéma en 1977 été classé 'interdit aux moins de 18 ans ' en raison du caractère profondémént malsain  du sujet abordé (c'est la raison des coupes imposées et qui ont clairement saboté quelque peu le film) .

Le sujet est ici assez banal , une famille avec caravane ,  chiens et nourrisson  s'aventure dans le désert ou vit une tribu de dégénérés de la pire espèce , violents , cannibales, et qui semble être  plus proche de l'animal que de l'humain .

Inévitablement la voiture de la malheureuse  famille tombe en panne  et tout ce petit monde reste bloqué, coupé du monde  et bien évidemment a  la merci de ces  fous dangereux et affamés qui cherchent  a les capturer pour les tuer et éventuellement ..... les dévorer.    

Basique , simpliste ; tourné avec peu de moyens et interprété par des comediens approximatifs , La colline a des yeux qui a forçément tres mal vieilli se regarde pourtant comme une curiosité et comme le témoignage d'une époque passée ,  celle ou l'on cherchait des sensations dans la découverte d'un cinéma parallèle et nouveau  .

Aujourd'hui n'importe quel adolescent sera mort de rire  et ne tiendra pas cinq minutes devant ce film ou les méchants sont plus ridicules qu'effrayant (inoubliables costumes  en peau de bêtes ). Toutefois , ne soyons pas trop sévère car quoique l'on en dise c'est un film qui fait incontestablement partie de l'histoire du cinéma et qui reste une référence dans son genre .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13:21 Publié dans cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wes craven

Les commentaires sont fermés.