Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2016

Lontano (Jean-Christophe Grangé 2015)

1540-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Romancier a succes    depuis l 'explosion médiatique  des  'rivières  pourpres  '  en  1998  Grangé  livre  avec  ' Lontano  '   son onzième  roman , un pavé  de 800 pages   que  ses  lecteurs  (ils  sont  nombreux) attendaient  depuis  'Kaiken  '  paru  en 2012.

Si , mis a  part 'les  rivières pourpres  'brillamment  mis  en  scène par Mathieu Kassovitz   l'écrivain n 'a  pas  été  gâté  par  les  adaptations  de  ses  romans  au cinéma  (" l 'empire  des  loups"  , "miserere", "le vol des  cigognes" '"le concile  de  Pierre ") tous  calamiteux  et  ratés  il bénéficie  cependant d 'une place et d'une notoriété de  choix  parmi les   romanciers  Français

Lecteur  assidu de  ses  romans  que  j'ai souvent  beaucoup aimés ,  j'étais  resté  sur  une impression "mi figue-mi raisin "  après  'Kaiken  '  thriller  a la  japonaise  ' qui m'avait  déçu et  j'espérais avec 'Lontano ' retrouver l 'intensité et le rythme haletant si particulier  propre a  l 'auteur.

Malheureusement au bout  des 800 pages  et  du périple  autour  du clan  des Morvan je  suis malgré  tout  encore déçu  et même si 'Lontano ' reste plaisant (les chapitres  souvent  très  cours  en facilitent pourtant  la fluidité)  l'ensemble  s'avère  au final assez  indigeste ( personnages  stéréotypés et volontairement complexes et  torturés , situations  extrêmes souvent  invraisemblables , intrigues  parallèles  sans intérêt )

La traque du terrifiant  'homme  -clou' le tueur mystique qui ressurgit  de  la  nuit  des  temps africaine est a mon sens  polluée  par  de trop nombreuses  situations parallèles et par  des  personnages  secondaires  sans intérêt.   

A trop vouloir jouer sur la  surenchère extrême de  situations  et  de personnages et a privilégierl l'horreur au suspense pur,  Grangé  nous  condamne chapitres après chapitres a   une  lente indigestion.

L'epilogue qui se  veut  surprenant  nous  apparaît au final  très  ' tiré par les  cheveux ' Grangé  nous  faisant  pour  la  première  fois  le  coup  du ..... a  suivre

Son dernier  roman  ' Congo  requiem "  (paru en mai 2016)  se  posant en  suite  africaine de  ce 'Lontano '  thriller moyen et a la limite du fantastique   , un roman qui se situe bien en  deca  de  ses  meilleurs livres ("l'empire des  loups "  en 2003   ' le passager' en 2011  ou encore 'la ligne  noire "en 2004)

 

 

10:24 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.