Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2016

Breakfast in America ( Supertramp 1979)

51-Pb5T+23L.jpg

 Attention  machine  de  guerre  et  disque éléphantesque 

on parle ici de l 'album (en langue  anglaise)  le  plus  vendu en  France de toute  l 'histoire de  l industrie  du  disque (oui  devant  'thriller " de  qui  vous  savez  ou devant  le  célèbre  ' dark side  of the moon  ' de Pink Floyd )

Seuls  les  albums  de Celine  Dion  (d'eux")  et de Francis Cabrel  ("samedi soir sur la terre  ") se sont  vendus a un plus  grand  nombre  d'exemplaires

Un  album  paru en 1979 et célèbre  pour  son  colossal  succès et ses  tubes  incontournables mais   également  pour les polémiques  sur  sa  pochette  ( nous  y reviendrons  en  fin de  post).

Sixième album des  anglais de  Supertramp   ,groupe  dominant du  rock progressif  depuis le milieu des  seventies avec  notamment  'crime of  the  century  '   (1974)  cet album  est une  véritable  usine a  tubes et le  début  des  années 80 résonnera  des hits   planétaires  et archi diffusés que  seront  ' take a long  way home 'goodbye stranger '  ou  'the logical  song  "

Outre  ces  trois  tubes  historiques  l'album  contient des  merveilles  ,le  délicat  ' lord  is it mine  '  le mélancolique  '  casual  conversation  ' et  surtout en plage 10 le  très  progressif  " child  of  vision " (pour  moi   le  sommet  de  ce  disque  avec  son incroyable intro  piano signée  Rick Davies.

Ce  titre  qui monte  crescendo est  celui  qui sonne  le  plus  ' Supertramp '  et  il  aurait sans  aucun doute  eu sa place  sur  les  albums  précédents du groupe

Breakast  in  America  aussi génial et  abouti  soit-il est aussi le chant  du  cygne  pour  le  groupe  car  même  si d'autres  albums  (tous  secondaires) paraitront  ils  sont  ici a l 'aube  des  années 80  a leur sommet  créatif  et populaire.

En interne et malgré  le  succes planétaire  de  l 'album  Supertramp  est en train  d'imploser  , les  désaccords  sur les orientations  artistiques  a   donner  au  groupe  varient   entre  Rick Davies  et  Roger  Hogson ce  dernier  quittant  le groupe  en 1982  , Une  page  se  tournant  ainsi définitivement.  

 

Supertramp -  child  of vision


podcast

 

 track-list

  1. Gone Hollywood – 5:19
  2. The Logical Song – 4:10
  3. Goodbye Stranger – 5:50
  4. Breakfast in America – 2:39
  5. Oh Darling – 3:58
  6. Take the Long Way Home – 5:08
  7. Lord Is It Mine – 4:09
  8. Just Another Nervous Wreck – 4:25
  9. Casual Conversations – 2:58
  10. Child of Vision

 

 

Un petit mot pour finir sur la  'fameuse '  polémique  visant a  prétendre que  'breakfast in America est un album  prémonitoire des  attentats  du 9/11

la pochette est célébrissime , une  serveuse   (Libby ) pose  en lieu et place  de  la  statue de la  liberté  avec  en  fond  la ville  de New  York et  Manhattan  représentés  par  des  ustensiles  de  vaisselle et  tout  ce  qui se  rapporte   a  un petit  déjeuner américain

 

 Maintenant regardez en haut à gauche de l'image (dans le cadre bleu) au niveau du "UP"  d 'abord  en   vision simple

 

breakfast-AVEC-CADRES.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

puis  en   vision miroir

 

Miroir.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les  lettres  UP  de  Supertramp  deviennent  un 9 et un 11 placées  juste au  dessus  de  ce  qui  symbolise  clairement  les  twins  tower

 

De plus  la signature  du groupe  sur le menu  de Libby  se  termine   par  un  avion

menu.jpg

 

 

 

 

 

 

 

bon je  dit  ca, je  dit  rien  mais  avouez  que c 'est  une drôle  de .................coïncidence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12:06 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Cette démonstration est en effet extrêmement troublante ....

Écrit par : Marie | 30/05/2016

Les commentaires sont fermés.