Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2012

Biutiful ( Alejandro Gonzalez Inarritu 2010)

 

Biutiful

 

C'est un autre  Barcelone que nous montre ici  Inarritu ,loin des ramblas  et du bord de mer ,loin des hordes de touristes et des bars a tapas  , loin des aficionados et du Barca , c'est le Barcelone des crève la faim et des laissés pour comptes, celui de la débrouille et  du trafic ,  Barcelone métropole étouffante avec ses oubliés du système ses clandestins, ses  survivants et ses fantômes

un Survivant , un  fantôme c'est le qualificatif parfait pour définir  Uxbal le personnage central du film interprété avec une justesse et une émotion bouleversante  par Javier Bardem

les thèmes de ce film dur ,  lent et envoûtant sont forcément sinistres , on y parle  de  survie  dans un océan de misère et de desespérance ou gravitent  des personnages a bout  de  souffle

Inarritu sans complaisance   en  véritable magicien  du 7eme art  réussit ici  un incroyable pari  , au bout de la noirceur et de la tristesse il nous montre l'esperance et son film de chemin de croix se transforme en ode a la vie

la maladie,la paternité, la mort ,la culpabilité,l'amour voici donc les thèmes fondamentaux  qui se croisent et s'entrecroisent des  thèmes magnifiés dans ce film dostoïevskien qui impose le réalisateur dans la cour des (très) grands

 

02:28 Publié dans cinéma | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Salut,

Merci pour ce commentaire, et bonne continuation.

Marie.

Écrit par : caf du morbihan | 22/08/2012

Les commentaires sont fermés.