Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2016

High Fidelity (Stephen Frears 2000)

high_mock.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tiré du formidable roman de nick Hornby  et portant le même titre le film de stephen frears est une vraie réussite il est porté par un épatant John cusack secondé par des seconds roles tout aussi formidables (franck black! carrément hilarant)


pas de sujet véritable mais plutôt une déambulation dans le passé et le présent d'un trentenaire fou de musique et qui organise sa vie par classements (top 5 des musiques a écouter le lundi - top 5 des filles qui m'ont fait le plus souffrir - top 5 des meilleures face A de 45 tours...Ect.. - ) bien entendu c'est un film que l'on recommandera particulièrement a tout ceux qui sont convaincus  que la musique est un élément indispensable au bonheur et a tous les illuminés  capables de débattre des heures sur la qualité de tel ou tel titre ou de tel ou tel groupe , oui  tous ceux la seront évidemment aux anges et y trouveront un plaisir immense

 Mais ne nous y trompons  pas  High fidelity derrière  sa  façade  légère   est  également un film plus grave et plus profond sur les illusions perdues ,sur le temps qui passe ;sur les rêves de jeunesse, l'engagement dans le couple ou les difficultés de la vie au quotidien. 

Forcement la bande son est irréprochable (velvet underground -stereolab - marvin gaye- ) un film totalement dans l'esprit des "sitcoms" pour célibataires trentenaires (friends) mais avec un réel message plus abouti et qui amène a réflexion

Cerise  sur le  gâteau  ce film touchant contient l'une des plus belles et des plus troublantes déclarations d'amour (et de demande en mariage) du cinéma moderne 

Pour  toutes  ces multiples  raisons High Fidelity se révele  un véritable bonheur de cinéphile.

23:16 Publié dans cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.