Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2011

New Rose Hotel (Abel Ferrara 1998)

affiche-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis deja  pas mal de temps Abel Ferrara électron libre incontrôlable (et incontrolé) du cinéma propose a son public ( en a t'il vraiment un ?) un cinéma personnalisé étiquetté 'underground ' ou 'film d'auteur ' des étagères ou on range bien souvent tout et n'importe quoi.

New Rose Hotel n'echappe pas a cette  règle du film prétentieux et  si personnel qu'il donne l'impression de n'être destiné et compris qu'a son auteur lui même.

S'inspirant d'une nouvelle de Frank Gibson  (le pere de la littérature cyber-punk) Ferrara a pondu ce magma de film inachevé et décousu.

Le film pourtant bénéficie d'un casting de rêve Willew Dafoe (l'une des plus belles gueules cassée du cinéma U.S) , L'incontournable Christopher Walken (qui malheureusement ici en fait des tonnes et se caricature quelque peu ) et Asia Argento ,la fille du célèbre réalisateur italien qui illumine de sa beauté et de son regard noir de femme fatale les quelques scènes 'regardables 'de ce brouillon cinématographique

De quoi parle t' on ici ? d'un complot  invraisemblable autour d'un savant japonais , de virus, de trahison , de sexe , d'attirance aussi et  de rédemption (thème encore et toujours récurent chez Ferrara) bref , un imbroglio lourdingue truffé de dialogues faussement intelluctuels et pédants.

 

A trop lorgner du  côté de Lynch ou Cronenberg  véritables maîtres du genre Ferrara au final se couvre de ridicule et finit par irriter pourtant il reste un metteur en scène intéréssant lorqu'il daigne redescendre un peu sur terre et les films plus aboutis ou plus "terre a terre" qu'il a réalisés par le passé le prouvent ("Nos funérailles " - " Gang of New York"  -" Bad Lieutenant'  )

Et que dire des 20 dernières minutes  ou ferrara nous repasse des séquences du film déjà vues ? .Ne sommes nous pas ici en pleine escroquerie ?

Peu être pas assez de matière a faire exister le film sur une durée minimale ? Allez donc comprendre le message ( y en a t'il au moins un?) que ferrara veut faire passer?

Pas grand chose donc a sauver ici mis a part le plaisir des yeux a contempler la vénéneuse Asia Argento , belle et magnétique  , un conseil en passant Je vous recommande si vous décider de visionner ce film de  guetter  ses apparitions a l'écran pour ne pas sombrer.

13:01 Publié dans cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.