Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2013

Places ( Lou Doillon 2012)

 

 

Beaucoup  vont se dire (a juste titre) que voila (encore) une actrice qui se paye un caprice en enregistrant un album et on comprendra cette réaction au vue des disques souvent mievres et sans interet que nos actrices ont livrés depuis quelques décennies

la liste est assez longue de nombreux albums deja passés aux oubliettes de la  chanson pourtant  chez Lou Doillon comme chez sa demi soeur Charlotte Gainsbourg il y a le petit quelque chose en plus (le gene 'birkinien' certainement ) qui fait que ce qui pourrait passer pour un caprice de  starlette  gatée  soit en fait un joli disque (en anglais de surcroit ) ou la fascinante Lou se paye le luxe , cerise  sur le gateau , de signer paroles & musiques

Porduit par Etienne Daho , un vieil ami  de La famille le disque  court enchaine  11 titres qui parfois ont facheuse tendance a se ressembler un peu mais avec quelques moments de grande emotion et de grande beauté ('I.C.U,'  'Places' , 'questions and answers')

Quleque  part entre Cat Power et Alex hepburn la vois rauque  de Lou Doillon réussit a transporter l'auditeur le temps de quelques  titres

ne cedant pas a la facilité  (ni duo , ni reprise ) Lou Doillon  propose avec 'places '  le fruit de ses compositions avec honneteté et une  sincerité qui méritent  un 'grand coup de chapeau '

la critique  mitigée (encouragée par télérama et les inrocks , démolie par 'libé' il semblerait que Lou Doillon avec ce disque courageux ait néammoins réussi son pari et recompensée de la victoire de la musique  (categorie interprète feminine) en 2013

Par ailleurs et  a la surprise générale tres bien vendu et Lou Doillon semble avoir trouvé a la fois un public et une certaine forme de maturité dans le paysage artistique français.

 

Lou Doillon -  places


podcast

 

 

19:27 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.