Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2010

Top 100 - 100/64 Cherchez le Garçon (Taxi Girl 1980)

votkt799.jpg

Nous sommes au début des années 80 et le rock français se résume (pour la plupart des jeunes) a un seul groupe a savoir Téléphone et c'est donc dans l'ombre de ce grand frère sympathique mais un peu  trop conventionnel que Taxi Girl va écrire son nom sur le livre du rock français

Le groupe revendique des influences nettes du coté de Bowie ou de Iggy Pop ou encore de Suicide mais c'est surtout chez Kraftwerk que le groupe  ira chercher des références notamment en matière de minimalisme de look et de climat pop synthetique.

 Si Taxi Girl est devenu  aujourd'hui un groupe phare de la scène française le groupe  n'a sorti en realité qu'une poignée de 45tours et un  seul véritable  album 'Sepukku '  (1982) un disque produit par Jean jacques Burnel  le frenchie des Stranglers. 

Sorti simultanément en français et en anglais 'Cherchez le garçon ' en 1980 va contre toute attente (le groupe possède une réputation des plus  sulfureuses ) se vendre  a plus de 300.000 exemplaires et devenir un standard de la  New Wave  française.

Concernant les paroles de cette chanson il semblerait que Daniel darc se soit inspiré de certaines pages d'un obscur roman de Raymond Chandler " fais pas ta rosiere'" écrit en 1949

 

 

 Paroles

D'une bande magnétique,
Un soupir lui échappe.
Sur un écran géant,
Ses yeux se ferment.

Cherchez le garçon,
Trouvez son nom,
Cherchez le garçon.

Réveil tragique succède,
A un sommeil sans rêve.
La forme de son corps,
Ne veut rien dire pour moi.

Cherchez le garçon,
Trouvez son nom,
Cherchez le garçon.

D'une bande magnétique,
Un soupir lui échappe.
Sur un écran géant,
Une goutte de sang.

Cherchez le garçon,
Trouvez son nom,
Cherchez le garçon.

 

Taxi girl - cherchez le garçon


podcast

 

Taxi girl - cherchez le garçon (version anglaise)


podcast

Les commentaires sont fermés.