Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2008

Babel (Alejandro gonzalez Inarritu -2006)

1580609799.jpg

 

 

 

 

 

 

Alessandro gonzalez Inarittu est a mon avis l'un des réalisateurs  les plus intéressants parmi  toute la vague des metteurs en scène  émergants depuis de nombreuses années. Ses précédents films ' amours chiennes (2000)' et " 21 grammes " (2004) restent deux incontestables réussites et s'inscrivent dans une trilogie que vient compléter Babel (2006)

Fidèle aux deux films pré-cités Babel  est également un film a tiroirs , une fois  encore  plusieurs histoires s'emmêlent reliées par un fil conducteur (ici une arme a feu) on se balade du Japon  au Maroc en passant par le Mexique et les États -unis .Magnifiquement filmé (beauté des visages  et  des paysages) Babel est un film  fascinant de bout en bout et  profondément humain.

Les séquences du désert marocain sont absolument sublimes et sont a mon avis la plus grosse réussite du film et en contrepartie la partie japonaise étant  la plus faiblarde  .Coté comédiens Brad Pitt est assez étonnant , toujours en retenue son personnage et le couple qu'il forme avec Cate Blanchett  est  passionnant . Gael garcia Bernal (déjà présent dans 'amours chiennes ') est une fois de plus formidable dans le rôle intense de Santiago 

Le film s'oriente autour d'expériences diverses d'incommunicabilité et de solitude  , perdus dans le désert, en divers endroits du monde, et étrangers à eux-mêmes les personnages de Babel  experimentent tour a tour la  peur , le doute et la confusion mais  découvrent aussi la valeur de l'amour et du lien qui peut  parfois unir  les hommes entre eux .

Grand film sur la fragilité et sur la cruauté des hommes Babel est une oeuvre  intelligente et ambitieuse  qui réussit a la fois a nous interpeller , a  nous émouvoir et  a nous émerveiller. 

 

Les commentaires sont fermés.