Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2007

Toutes les filles s'appellent Patti

patti smith,easter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecoutez patti Smith : Rock'n roll nigger 


podcast

On a la madone qu’on peut ou celle qu’on mérite et qu'on se choisit, pour moi Patti Smith sur la pochette de ‘Easter ‘ c’était comme une image pieuse, regard de braise, mine boudeuse , débardeur informe , et le bras relevé sur la touffe de poils sous les bras.

Autour de moi personne évidemment ne semblait se douter combien je la trouvais sexy ; je la revais soeur ou  copine je la voulais près de moi en chair et en os.

A elle toute seule elle incarnait le versant féminin du rock’n roll .

Qui d'autre avant elle ? Janis et Tina sûrement et la Faithfull aussi .Suzi Quatro ? Peut-être bien.

Et qui d’autre après ? Debbie Harry, Courtney love pourquoi pas ? La Polly jean O.K !

Mais il a fallu attendre combien de temps. Yoko était trop moche, Nico trop belle et Bjork n’habite pas sur Terre.

Patti Smith ,elle, personnifiait le macadam, elle était l'âme de  la rue , la diva des bas fonds new yorkais son idôle absolue était Rimbaud au point de venir habiter a Paris , rue campagne-première et de venir réciter des poèmes devant la Coupole , boulevard du Montparnasse 
‘ Jésus die for somebody sins but not mine’ hurlait t’elle en intro de son hallucinante reprise du Gloria’ de Them et quel culot que de s’attaquer a une tour de babel rock’n roll en reprenant ‘my Génération’ des Who avec une rage qui failli lui coûter la vie lorsqu’elle chuta de cinq mètres de haut sur une scène de Floride un soir de 77.

De passage au centre Pompidou en 2002 elle choisit de réciter des textes plutôt que de chanter et se présenta a son public pieds nus sur la terre de ce Paris qu’elle aime tant.

‘ So you want to be a rock’n roll star comme tu l’as chanté Patti et toutes les chanteuses du monde peuvent bien s’agiter en vain Piaf chantant ‘l’homme a la moto’,  Joplin chantant ‘Mercedez Benz ‘ a cappella Tracy Chapman surgit de nulle part pour chanter la révolution avec une guitare aussi grosse qu’elle ou toi Patti , ma grande sœur éternelle hurlant ‘rock’n roll nigger’ vous serez toujours  cent fois plus authentiques ,mille fois plus rock’n roll que la plupart d'entre elle.
C’est la grâce , une chose magique et intense qui ne s’explique pas vraiment et qui vient du fond du cœur et de l’âme , c’est surement cela  qu’on appelle ‘le feu sacré’.

 

02:40 Publié dans Culture, Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : patti smith, easter

Commentaires

"On a la madone qu’on peut ou qu’on mérite"
Et oui! Nous, on avait Shella à la même époque.

Avant Patti Smith, il y eu aussi Grace Slick. Elle a sans doute inspiré Bjork.

Patti Smith, je l'adore. Radio Ethiopia et Horses sont des chefs-d'oeuvre. Je n'ai pas encore écouté ses 2 autres albums des années 70.

"Pissing in a river" de Radio Ethiopia me met en transe à chaque fois que je l'écoute, même quand je reste immobile. Gloria est une des meilleures chansons rocks. J'aime aussi la chanson radio ethiopia. Elle semble chaotique à la première écoute. Elle est parlée plus que chantée.

Bref j'aurais bien du mal à trouver une chanson de Patti Smith que je n'aime pas.

Quand je vois "les indispensables" sur la gauche ton blog, je me dis que nos goûts musicaux sont très proches.

Écrit par : Romain | 08/02/2007

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire