Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2007

keith Moon le batteur fou et génial des Who

keith moon,the who; 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un jour qu’il séjournait incognito dans un petit hôtel de Los Angeles keith Moon  écoutait a fond dans sa chambre rien d’autre qu’une cassette des Who , le Volume était au   maximum et les murs en tremblaient .

 Rapidement le gérant vint le trouver furieux  lui ordonnant  de stopper ce vacarme

-« J’écoute de la musique ‘ répondit Keith

-« De la musique ? Du bruit ! Vous voulez dire ?  répliqua le gérant

Keith Moon tranquillement  stoppa la musique et le silence revint dans l’hôtel.

Quelques minutes plus tard une explosion terrible retentit  et la porte d’entrée de l’établissement vola en éclats  ,terrorisé le gérant se précipita affolé dans le hall pour y trouver un Keith Moon hilare  qui  lui dit aussitôt –

Ce que vous venez d’entendre Monsieur    ça c’est du bruitpar contre ce que vous entendiez tout a l’heure  c’était  les Who  vous saisissez la différence maintenant .

 

le batteur des Who venait simplement  de faire exploser la porte d'entrée de l'hotel  grâce aux explosifs qu'il emportait toujours avec lui adorant  les manipuler quand l'envie lui en prenait

Cette anecdote totalement véridique résume a elle seule la folie qui habitait Keith Moon le batteur des Who, personnage totalement incontrôlable et  musicien exceptionnel  qui avez néanmoins  choisi de brûler sa vie par les deux bouts  et de vivre vite et dangereusement  faisant  d’un mode de vie rock n’ roll son quotidien. 

Toujours a propos de son gout pour les explosions  il faut de souvenir aussi d'une prestation TV  en septembre 67 ou il introduisit  dans sa batterie un explosif si puissant qu'il sera bléssé aux jambes lors de la détonation ,le guitariste pete Towshend  aura l'ouie  endommagée et les cheveux brulés ,la comédienne bette Davis presente sur le plateau s'évanouira  dans les bras de Mickey Rooney  pour le plus grand plaisir d'un Keith  Moon encore une fois  mort de rire

Personnage complètement givré mais pas toujours drôle  j’en veux pour exemple  cette mascarade sinistre ou il débarqua a l’aéroport de Los Angeles déguisé en maréchal Rommel  (il renouvellera cette farce idiote a Londres quelques mois après).

Keith Moon surnommé Moon the loon (Moon le taré) avait un faible pour les voitures et véhicules en tout genre qu’il collectionnait  aussi facilement qu’il lesdétruisait.(il possédait son propre aéroglisseur dont l’utilité reste sûrement a prouver encore aujourd’hui.

Pour lui dévaster une chambre d'hôtel ou jeter une voiture dans une piscine,(une Rolls-Royce de préférence ) étaient des actes purement  rock’n roll,

La légende veut aussi que ce soit lui qui trouva le nom du groupe que voulait former Jimmy Page et Roberts Plant  en écoutant leurs démos il  s’écria  c’est la musique d’un groupe qui va s’écraser comme un zeppelin de plomb (la suite prouva qu’il se trompait lourdement)

medium_moon11.jpg

Son inconscience  coûta la vie a son chauffeur Neil Holand qu’il écrasa en faisant marche arrière précipitamment  voulant échapper a une horde de fans déchaînés a l’entrée d’une discothèque dans le Hertfordshire.

Keith Moon  immense batteur totalement  irresponsable avait depuis longtemps perdu tout sens des réalités  tant sa consommation quotidienne de drogues  et d’alcool lui faisait faire tout et n’importe quoi

Ces anecdotes d’une époque ou les stars  du rock mettaient  largement en pratique "  sexe –drugs & rock’n roll  "ne doivent pas faire oublier le talent inouï de Keith  que l’on peut sans aucun doute considérer comme l’un des plus grands batteurs de l’histoire du rock.

 

A l’image de son groupe les Who qui cultivaient  un goût pour la démesure et le sacage systématique  du matériel  il avait fait de sa propre  vie un chaos et une confusion  qui le menèrent droit a une mort certaine  tant les excès de ce génial musicien  relevait de l’auto -destruction

Moon the Loon avait choisi de vivre vite a défaut de vivre longtemps il est mort dans son sommeil a 32 ans  le 7 juillet 1978 vraisemblablement d’une overdose due aux médicaments qu’il prenait pour luttait contre l’alcoolisme

 
 

22:38 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : keith moon, the who;

Commentaires

Tant et tant à raconter sur le génial bonhomme... On a à peine commencé, nous !

http://www.crosstowntraffic.fr/index.php?sujet_id=861

Écrit par : Crosstown Traffic | 06/02/2007

Répondre à ce commentaire

Merci pour cette chronique très intéressante et enrichissante !

Écrit par : Marie | 09/05/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire